Menu

"Terra Gers" prend de l'ampleur

P1570274.JPG

Ce sont 5 marchés de plein vent qui rejoignent les 14 autres de la saison dernière

Photo : Jean-Marc et Xavier Chiari ont accueilli sur leur stand Gisèle Biémouret, présidente du CDT32, et Émilie Muñoz-Dennig, maire de Fleurance.

Samedi matin 29 juin, sous les arcades de la halle, Gisèle Biémouret, présidente du CDT32,  a donné le top départ pour lancer la deuxième saison consécutive « des marchés Terra Gers ». Un label qui met en avant les producteurs-vendeurs gersois qui pratiquent la commercialisation directe de leur production sans intermédiaire. L’objectif visé est de faire du Gers une vitrine de qualité afin d’offrir à la clientèle le meilleur des produits frais du terroir.

Les producteurs sont sensibles à cette opération « Les marchés Terra Gers » puisqu’ils sont 350 à avoir rejoint la démarche éco-responsable et à adhérer au slogan «Plus près, plus frais, plus vrai ! ». Ils sont reconnaissables sur les 19 marchés de plein vent (1) car affichant un panonceau personnalisé sur leurs étals.

(1) Les communes associées à l’opération
Auch, Cazaubon, Barbotan-les-Thermes, Éauze, Fleurance, Lectoure, L’Isle-Jourdain, Lupiac, Mirande, Saint-Clar, Samatan, Seissan, Simorre, Vic-Fezensac mais également, depuis 2019, Cologne, Condom, Gimont, Masseube et Mauvezin.

Le mot des producteurs

Myriam Barré de Solomiac, volailles et légumes : «C’est bien d’avoir cette plaquette sur nos étalages, elle  permet aux touristes de nous découvrir, c’est un plus. Par contre, cela n’intéresse pas particulièrement notre clientèle qui connaît depuis longtemps nos produits ».

Garo Beurskas de Campagne d’Armagnac, fromage de vaches : « En étant labellisée bio, les clients savent ce que sont mes produits. Quant à la plaquette à savoir si c’est un plus, je ne sais pas car n’ayant pas de retour. Je pense qu’il n’y a pas assez de communication pour nous valoriser ».   

P1570290.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles