Menu

Les anciens de la Légion étrangère du Gers ont célébré le 155ème anniversaire du combat de Camerone

P1420100.JPG

Le dimanche 22 avril 2018 en matinée, place de la Légion Étrangère à Auch (quartier du Seilhan à Auch), étaient réunis les membres de l’Amicale des anciens de la Légion Étrangère du Gers présidée par l’adjudant chef (en retraite) Ivan Baus afin de célébrer le  155ème anniversaire du combat de Camerone lors de l’expédition française au Mexique(1).

Ce fait d’armes Ivan Baus le synthétise en ces quelques mots : « « Ici ils furent moins de 60 opposés à toute une armée. Sa masse les écrasa. La vie plutôt que le courage abandonna ces soldats français le 30 avril 1863 ». Et d’ajouter : « Ce fait d’armes résume le légionnaire. Il combat avec honneur et fidélité et remplit, au besoin jusqu’au sacrifice final, la mission qui lui a été confiée ».

Accompagné par de nombreux représentants des associations patriotiques du Gers et de ses drapeaux, avec la présence des véhicules militaires de collection de l’association FF-MVCG et son représentant Alfred Algeri, la place avait fière allure autour de la stèle du légionnaire. Un piquet d’honneur du 4ème régiment étranger rehaussait le caractère  de la cérémonie.

Après le lever des couleurs nationales et le dépôt de 3 gerbes, ce fut le moment pour les officiels et les personnes présentes d’aller se restaurer du traditionnel boudin accompagné de vin blanc.

Après la messe à la cathédrale d’Auch qui se déroula en présence de l’archevêque Maurice Gardes, eut lieu au monument aux morts sur la place Salinis la cérémonie officielle.

Sous l’autorité du Lieutenant-colonel Flourette,  délégué militaire départemental du Gers, Yves Ghisleni s'est vu décerné la médaille militaire au titre de son remarquable comportement au cours des opérations de maintien de l’ordre en Algérie et surtout grâce à son action primordiale dans la prise de la caserne tunisienne lors des opérations de Bizerte.

La médaille du combattant a été remise à Bruno Couaillac, ancien légionnaire, pour ses services militaires. Puis le dépôt de gerbes précéda l’émouvante lecture du récit du combat de Camerone par l’ancien  Caporal chef Konrad Knitl.  

(1) La bataille de Camerone opposa une compagnie de la Légion étrangère aux troupes mexicaines lors de l'expédition française au Mexique (1863-1867). Le 30 avril 1863, dans une petite auberge de Camerone, les 63 légionnaires du capitaine Danjou tiennent leur serment de combattre jusqu'à la mort, face à 2000 mexicains : huit cents cavaliers et mille deux cents fantassins. Au soir d’une lutte épique, à court de munitions, les six derniers légionnaires chargèrent à la baïonnette les troupes mexicaines.

P1420099.JPG
Le piquet d’honneur du 4ème régiment étranger.
légion étrangere 2018 059.JPG
Yves Ghisleni s'est vu décerné la médaille militaire.
légion étrangere 2018 061.JPG
La médaille du combattant a été remise à Bruno Couaillac.
légion étrangere 2018 067.JPG
Dépôt de gerbe.
légion étrangere 2018 075.JPG
Les officiels.
P1420143.JPG
La dégustation du boudin.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles