Menu

Soirée mémorable à Mathalin

IMG_5897.JPG

Auch Basket accède à la nationale 2 et le capitaine, Julien Agostini, raccroche les baskets.

Photo de Jean-Marc Ramel : Julien Agostini, heureux, applaudi par ses équipiers et les supporters.

Auch : 88

Albi : 59

LIEU : Auch (Gymnase Mathalin). SPECTATEURS : 800 environ. ARBITRES : Jimmy Aure et Delphine Delprat. QUART TEMPS : 20-14, 2-18, 16-16, 24-11. MI-TEMPS : 48-32.

AUCH  33 tirs réussis sur 80 tentés dont 14 sur 39 à trois points. 8 sur 11 aux lancers francs. 12 fautes d’équipe. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes. Les marqueurs : Labric(2), Agostini(15), Debrie (15), Zoé(13), Franceschin (-), Pujolle (2), Chaléat (17), Thiry(8), Versier(16).

ALBI 21 tirs réussis sur 80 tentés dont 7 sur 26 à trois points. 10 sur 16 aux lancers francs. 10 fautes d’équipe. Joueur sorti pour cinq fautes : Frugère (35ème). Les marqueurs : Calvet (8), Sithivoravong (2), Timon (13), Debrie (9), Frigère (-), Belgroun (14), Diawara (13).

C’est dans une salle archicomble que les Auscitains ont conclu leur championnat avant d’attaquer les phases finales pour le titre de champion de France. L’évènement le méritait puisque Auch jouait pour sceller définitivement son accession en nationale 2 et que le capitaine, Julien Agostini, raccrochait ses baskets pour cette fin de saison.

Auch, archi-favori en tant que leader, ne pouvait se laisser piéger à domicile par le dernier de la poule, Albi. Mission accomplie pour les protégés du coach, Jérôme Séailles, qui, de surcroît, profitent de la défaite de leur dauphin, Clermont, lequel a chuté à Coteaux de Luy, (90 à 56).

La rencontre débute timidement pour les locaux qui se laissent endormir par des visiteurs entreprenants en attaque et solides en défense, (6 à 14 à la 5ème). Moment choisi par Jérôme Séailles pour demander un temps mort et pousser une grosse colère envers ses protégés. Le résultat ne se fait pas attendre avec une déferlante qui va balayer les Albigeois dès le premier dunk de Jérôme Zoé. Lequel continue son show avec un second dunk, un panier et un tir primé. Jordan Debrie et Simon Chaléat complètent l’addition qui se concrétise par un 16 à 0, (22 à 14 à la 11ème). Albi a un genou à terre et ne va pas s’en relever tout en essayant de limiter l’écart grâce aux tirs primés d’Yves Timon et Dylan Debrie. Auch maintient le cap aisément avec Bastien Versier qui déploie ses qualités de shooteur à longue distance et sous le panier visiteur. Les Auscitains virent à la mi-temps avec 16 points d’avance.

Une avance qui reste stable, durant le troisième quart temps, avec des Tarnais qui sont loin de baisser les bras et des Auscitains peu enclins à corser l’addition. C’est donc dans les dix dernières minutes de jeu que les locaux font le forcing pour offrir une belle victoire au capitaine Julien Agostini et donner du bonheur aux 800 spectateurs. Albi fait cependant de la résistance avec son intérieur, Bafodé Diawara qui sera le seul marqueur de son équipe lors de ce 4ème quart-temps avec 11 points. Auch qui diversifie beaucoup mieux son jeu, augmente son avance au fil des minutes pour conclure avec un 9 à 0 dont 7 points de Julien Agostini. Une belle conclusion qui enflamme Mathalin et rend hommage à l’équipe auscitaine pour son beau parcours et tout autant à son capitaine.

Déclarations

Julien Agostini, meneur de jeu d’Auch : « Je ne pouvais pas rêver d’une meilleure sortie en laissant l’équipe accéder à la nationale 2. C’est, pour moi, mission accomplie sachant que maintenant quoiqu’il arrive, j’arrête en tant que joueur de basket. Il faut laisser la place aux jeunes qui sont d’ailleurs très bien encadrés et très bons techniquement. Ce soir, je me suis régalé mais à un moment donné je reconnais que j’avais la gorge un peu serrée ».

Jérôme Séailles, entraîneur d’Auch : « Il y a huit ans, je prenais une formation qui venait de descendre de nationale 2 avec pour objectif de remonter de suite. C’est à partir de la quatrième année, avec une nouvelle équipe dirigeante qui a bâti un socle solide et en prenant notre temps que nous avons construit, avec certains anciens joueurs d’expérience, une équipe pour viser la N2. Cette saison, c’est la bonne, grâce à cette équipe avec laquelle nous avons fait du bon boulot, j’en suis heureux pour les joueurs, les dirigeants et les supporters. Maintenant, cerise sur le gâteau, nous allons jouer les phases finales pour le titre de champion de France en visant d’aller le plus loin possible ».

IMG_5834.JPG
Grosse colère du Coach, Jérôme Séailles, à la 5ème minute. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5833.JPG
Belle passe de Julien Agostini. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5810.JPG
Jérôme Zoé cherche une solution. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5825.JPG
Romain Pujolle transperce la défense albigeoise. Photo : Jean-Marc Ramel..
IMG_5788.JPG
Lucas Thiry à la relance. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5791.JPG
Jordan Debrie à la relance avec Bastien Versier. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5779.JPG
Julien Agostini, félicité par Simon Chaléat. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5877.JPG
Scène de joie entre Jordan Debrie et Jérôme Séailles. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5879.JPG
Scène de joie avec Robin Naval. Photo : Jean-Marc Ramel.
IMG_5905.JPG
Mathalin en délire.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles