Menu

Auch, le coeur y était, mais cela n'a pas suffi

P1650034.JPG

AUCH : 70

NIORT : 85

LIEU : Auch (Gymnase Mathalin). SPECTATEURS : 300 environ. ARBITRES : Jérémy Lesquibe et Brahim Azahaf. QUART TEMPS : 21-23, 16-16, 17-26, 16-20. MI-TEMPS : 37-39.

AUCH  23 tirs réussis sur 58 tentés dont 9 sur 30 à trois points. 15 sur 19 aux lancers francs. 28 fautes d’équipe. Joueurs sortis pour cinq fautes : Chaléat (36e).

Les marqueurs : Roucou (9), Debrie (16), Zoé (17), Lannelongue (1), Pujolle (5), Franceschin (-), Chaléat (9), Djaha (-), Delis Mayeta (10), Racon (3).

NIORT 26 tirs réussis sur 55 tentés dont 9 sur 22 à trois points. 24 sur 33 aux lancers francs. 22 fautes d’équipe. Joueur sorti pour cinq fautes : Papiyon(36e).

Les marqueurs : Indau (-), Diancourt (15), Iglésias (11), Paquentin (4), Delattre (-), Baikoua (27), Papiyon (8), Guisse (2), Ringer (6), Gantswa (12).

Les Auscitains venant d’enchaîner deux victoires consécutives dont celle à l’extérieur, à Agen, sont sur une dynamique qui ne demandait qu’à être confirmée à domicile en recevant Niort. De surcroît battus à l’aller (84 à 70), les locaux se devaient d’être revanchards au moins pour équilibrer les comptes à défaut de prendre l’avantage au goal-average. C’est dans ce contexte qu’Auch abordait la rencontre mais en étant privé de deux joueurs majeurs, Johan Desbarats, suspendu, et Bastien Versier, blessé. Un handicap conséquent dans le jeu intérieur où seuls Simon Chaléat et Romaric Racon se devaient de tenir ce secteur de jeu avec l’appui de Jérôme Zoé.

Le premier quart temps est équilibré avec des locaux sachant prendre leurs responsabilités en attaque avec une certaine réussite à trois points et en offrant aussi une défense solide. Cela leur permet de contenir les visiteurs (21 à 23 à la 10e). À la reprise du second quart temps, Niort hausse le ton en s’appuyant essentiellement sur deux joueurs extérieurs, l’ailier Ribar Baikoua et le meneur Louis Iglésias, lesquels signent un 9 à 0, (26 à 32 à la 16e). Jérôme Zoé par un tir primé redonne des couleurs à son équipe qui va à l’énergie chercher des fautes par Jérôme Zoé, Jordan Debrie et Thomas Lannelongue et revenir sur les talons des Niortais suite à un panier bonifié de Xavier Roucou (37 à 39 à la 20e).

L’entame de la seconde mi-temps est profitable aux Auscitains qui alignent un 6 à 0 mais qui est aussitôt effacé par les visiteurs avec un 8 à 0 à la clé. Pour autant, Auch ne décroche pas avec sa volonté farouche de contenir son adversaire en n’économisant pas ses efforts défensifs, des efforts qui sont récompensés en obtenant une ultime égalisation (54 à 52 à la 26e). Moment où Niort envoie du lourd avec ses joueurs extérieurs qui plantent notamment 5 tirs primés et de conclure le troisième quart par un 10 à 0 (54 à 65 à la 30e). Les Auscitains qui sont loin de s’avouer vaincus, vont donner le meilleur d’eux-mêmes autour d’un Simon Chaléat survolté pour revenir sur les Niortais (70 à 74 à la 38e). Les efforts prodigués qui pèsent trop sur les épaules auscitaines, ne permettent pas d’enrayer le final des visiteurs qui concluent la rencontre par un 11 à 0.

Déclaration

Jérôme Séailles, entraîneur d’Auch : « Niort était une équipe à notre portée, nous n’avons pas été assez lucides offensivement, c’est frustrant. À l’énergie, c’est compliqué de tenir 40 minutes face à cette équipe qui nous a désorganisés et ralenti notre jeu ».

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles