Menu

Basket NM 2 Agen-Valence-Condom : "Rencontre primordiale, mais pas vitale" selon le coach Thomas Baurens

6.JPG

Agen (Stadium municipal). AGEN (14ème, 23 pts, 4 V, 5 D)-VALENCE-CONDOM (13ème, 24 pts, 5 V, 14 D). Arbitres : Marion Castéra et Pierre Darbo. Horaire : Samedi 9 mars à 20 heures. Match aller : VCGB-Agen, 97 à 94, après prolongations.

Valence-Condom : Patey, Maggesi, Hoarau, Trépout, Dufau, M’Bala, Radjouki, Fabo, Seremet, Pehoua.

Agen A. Abbassi, J. Abbassi, Dimitrov, Pellerin, Marlas, Champie, Picardo, Farina-Konofino, Tascon, Martinez.

Le capitaine agenais Adil Abassi résume la rencontre : « Valence-Condom est une équipe très expérimentée et comme nous, elle est dans l’obligation de l’emporter pour espérer pouvoir se maintenir. Dans ce contexte, le plus fort dans la tête ne sera pas loin de la victoire. Il va falloir défendre très fort avant toute chose. Et surtout rester serein toute la partie. On va vivre des passages difficiles, il ne faudra pas paniquer. On a laissé filer trop de matchs par manque de concentration ».

Les Agenais jouent sans doute leur ultime joker pour le maintien ce qui n’est pas le cas du VCGB. L’entraîneur Thomas Baurens s’en explique : « Cette rencontre est primordiale, mais pas vitale. Il serait intéressant pour nous de continuer une série après notre succès face à Niort. Notre objectif est de neuf victoires (5 actuellement) pour se maintenir, sachant que nous recevons quatre fois (Garonne, Val d’Albret, Gardonne, Marmande) pour trois déplacements (Agen, Dax, Olonnes). L’emporter à Agen serait pour nous un week-end qui pourrait être charnière si Val d’Albret à domicile face au second Olonnes et Villeneuve chez le cinquième Niort perdent ».

Valence-Condom présentera son effectif au complet, même si Aurélien Patey relève d’une grippe, Bastien Hoarau en a les symptômes, et que Sydney  Pehoua a une petite entorse à la cheville tout comme Jonathan Radjouki au coude. « L’équipe a la forte volonté d’en découdre en ayant conscience qu’il faudra amener plus de dureté dans notre jeu lors de cette rencontre », révèle Thomas Baurens.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles