Rue dessoles à AUCH: 4 mois de travaux pour une totale réussite.

P1050462 ca.JPG

Les travaux se terminent et le résultat est à la hauteur des espérances.

Le projet global de requalification des espaces majeurs de la haute ville comporte plusieurs volets : la rue Dessoles, rue et place de la république, la place Salinis, le foirail… La première tranche, l’aménagement de la rue Dessoles et de ses rues adjacentes (Bazeilles, Lamartine, Salle Neuve, Mazagran) se termine. Christian Laprébende (1er adjoint) : "Nous souhaitons mettre en valeur notre patrimoine exceptionnel et renforcer ainsi l’attractivité touristique et commerciale de notre centre-ville, pour accompagner le développement du tissu économique   "et Mme Raymonde Bonaldo (adjointe chargée du commerce) de poursuivre :"Nous avons déjà 4 nouveaux commerces et d’autres ouvertures sont prévues cet été".

Le groupe pluridisciplinaire concepteur de cette première phase de travaux amené par le duo d’architectes Anne Albenne-Alain Delmas était composé aussi d’un bureau d’études spécialisé dans les réseaux, d’un paysagiste, d’un concepteur lumière et d’un fontainier.

Anne Albenne : " Le cahier des charges nous demandait la requalification des sols, de conforter l’aspect piétonnier des lieux, la réfection complète de l’éclairage pour mettre en valeur les végétaux et les architectures singulières de la rue, et la création de points végétaux".

Alain Delmas : " L’enjeu esthétique et plus confortable du sol, la meilleure accessibilité aux PMR, nous en amener à choisir deux types de pierre : un calcaire marbrier de Murcie (Espagne) bouchardé (traitement spécial anti glissant) pour les grandes dalles des trottoirs latéraux et pour contraster des pavés en gneiss * de Lacaune pour le caniveau central"

Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Colas sous la direction de Joël Antonello et supervisés par Patrick Laborde technicien municipal. 

Les deux architectes nous précisent que l’éclairage LED mettra aussi en valeur les éléments singuliers des rues : des appliques murales, des "projecteurs ciblants" pour les végétaux, les corniches, les portes cochères, et des projecteurs de sol.

Les végétaux : une cinquantaine de bacs, 70 essences dominantes, 150 à 200 vivaces.

Jean-Marc Delpeyroux gérant de la société Les créateurs du végétal, de L’Isle Jourdain :" Nous avons choisi un mélange de persistants, de caduques, de vivaces qui permettent une végétation permanente, une floraison du printemps à l’automne et une variété intéressante de senteurs : chèvrefeuille, houblon d’ornement, jasmin, clématites, thym, parottia persica…".

Les commerçants sont satisfaits : joli résultat, rue plus agréable, moins obscure, sont les termes employés, mais ils souhaitent une meilleure communication permanente avec la mairie pour faire évoluer le centre-ville et régler le problème du stationnement.

Les lauréats du concours Anne Albenne et Alain Delmas nous précisent que la seconde tranche des travaux, rue et place de la république se déroulera de l’automne 2017 à fin juin 2018.

* cliquer ici pour la signification de gneiss

IMG_9333.jpg
4 mois de travaux importants.
P1050478.JPG
Anne Albenne te Alain Delmas les architectes concepteurs.
MUR VEGETAL C.JPG
Raymonde Bonaldo, Patrick Laborde technicien mairie, Christian Laprébende, Jean-Marc Delpeyroux
Image2.jpg
clématite et jasmin étoilé
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles