Menu

Les restaurants de Marciac reprennent vie.

travaux 2.jpg

Les terrasses s’animent…

Enfin ! Les terrasses des bars et restaurants de Marciac reprennent vie. Depuis trois semaines, voilà les restaurateurs du village qui petit à petit réouvrent leurs établissements... Et puis les nouveaux horaires du couvre-feu et les jours qui rallongent, la morosité de ces derniers mois devient un souvenir. Les marciacais ont envie de sortir… Et les restaurateurs ont envie de tourner à plein régime.

Des débuts difficiles

Depuis le 19 mai, en fonction des possibilités de chaque établissement, le retour à la normale s’annonce. Certains ont été privilégiés du fait d’avoir des terrasses à l’abri des intempéries, d’autres n’étaient pas encore organisés dans leurs équipes de personnel pour s’aventurer à ouvrir avec des jauges et horaires réduits. Il n’est pas facile de s’adapter aux conditions imposées par cette crise sanitaire.

Fin mai, la climatologie n’accompagnait pas trop : beaucoup de pluie et un temps frais n’étaient pas l’idéal pour allez lézarder sur les terrasses. Vendredi dernier par exemple, Nicolas Vechenauski s’était vu contraint de fermer La Fabrique à cause de la pluie. Par contre, malgré les nuages menaçant, le chef d’O Banjo, Vincent Royau, s’activait en cuisine pour quelques plats à emporter. Grace à la possibilité de protéger les tables de la pluie, sur la terrasse, le serveur attendait quelques valeureux clients en surveillant le ciel.

Du soleil : les parasols fleurissent autour de la place de l’Hôtel de ville.

Mais cette semaine le soleil est de la partie et cela se voit dans Marciac. La bastide endormie ces derniers mois retrouve son swing. Que se soit au lac où le nombre de voitures garées sur le parking annonce du monde sur la terrasse de la Péniche, ou bien sous les arcades où même les jours sans marché l’on voit de l’animation devant le bar brasserie de l’Hotel de ville, la vie d’avant revient et les villageois apprécient. On devine sous les masques les sourires de ceux qui retrouvent le plaisir d’aller en ville partager un café, une bière entre amis.

Quelques bémols.

Petits soucis de communication  et d’organisation ? Alors que dans ce secteur d’activité tous attendaient la réouverture avec anxiété, certains se sont vus contraints de repousser l’ouverture de leurs terrasses à cause de quelques imprévus. En effet, comment offrir aux clients un repas agréable lorsque le voisin se fait un ravalement de façade ? Les travaux sont terminés à côté de La Petite Auberge, mais à la Cabane à Pizzas et du côté des Coulisses ils n’ont pas eu la même chance avec ces grands échafaudages.

Des restaurants fermés au public pendant des mois et à la réouverture voilà des chantiers entrepris devant leurs portes,… Pas facile d’accorder tout le monde. Malgré cette fausse note, Pierre Cardonne reste philosophe et reprend du service après avoir annoncé dans un premier temps la réouverture de son établissement le 1er juin. Le côté positif, c’est qu’une fois les travaux achevés le quartier sera encore plus beau avec ces façades rénovées.

9 juin : une étape supplémentaire dans le déconfinement.

A présent, les bars et restaurants de Marciac pourront accueillir leurs clients dans les salles. Un soulagement pour ceux qui n’ont pas de terrasse couverte… S’il pleut, il sera désormais possible d’aller manger à la Péniche ou bien à la Fabrique. Mais dans tous les établissements de restauration, le nouveau protocole sanitaire exigera de scanner un QR Code à l’entrée, via l’application Tous Anticovid Signal, ou bien de renseigner ses coordonnées via le cahier de rappel papier. A l’intérieur des bars et restaurants, la jauge d’accueil restera limitée à 50 %. Pour l’instant…

Les Coulisses : une institution à Marciac

Cela fait de nombreuses années que les marciacais connaissent Pierre Cardonne. Lui et son restaurant sont toute une icône dans la bastide du jazz. Dans la région, ce nom était déjà un gage de produits de qualité lorsque ses parents tenaient la charcuterie Le Cochon d’Or, rue Esparros à Mirande. La qualité des produits, c’est donc une priorité pour Pierre Cardonne. Et à bientôt 62 ans, ce n’est pas encore l’heure de la retraite pour lui. Cette réouverture, il l’attendait. Sept mois que la porte du restaurant était fermée. Optimiste, il compte beaucoup sur le festival de jazz pour faire une belle saison estivale et tourner la page du Covid.

La carte des Coulisses est comme toujours bien appétissante, avec une offre très variée comme à l’accoutumé, aussi bien en poissons comme en viandes. Une pancarte avec des suggestions mais aussi un menu du jour : tout pour une belle expérience culinaire. Si pour les clients prendre place à table évoque comme un air de vacances, pour les serveurs il faut reprendre ses marques. Marian et Manu retrouvent leurs habitudes. Tous attendent avec impatience la venue des festivaliers. Pour l’instant, les clients sont déjà là et témoignent au patron leur plaisir de retrouver les Coulisses.

Les références des différents établissements :

  • Café des Sports PMU : 38 place de l’Hôtel de Ville – 05 62 09 38 33
  • Bar Brasserie de l’Hôtel de Ville - Macchi Bruno : 11 place de l’Hôtel de Ville – 05 62 09 36 43
  • La Cabane à Pizza – Cabannes Mathieu : 2 rue Morlas - 05 62 09 53 26
  • La Fabrique – Vechenauski Nicolas: 23 chemin de ronde – 05 62 69 44 47
  • La Péniche – Duffau Michel : route du lac – 05 62 09 38 46
  • La Petite Auberge – Chapart Sylvie : 16/18 place de l’Hôtel de Ville – 05 62 09 31 33
  • O Banjo – Royau Vincent : 23 rue st Justin – 09 52 89 74 90
  • Les Coulisses – Cardonne Pierre : 29 place de l’Hôtel de Ville – 05 62 08 45 83
  •  

Protocole sanitaire : https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/les-mesures/protocole-sanitaire#

 

Texte et Photos Nicolas Hamon

o banjo.jpg
L'équipe d' O Banjo
petite auberge 2.jpg
on vous attend à la petite auberge
cardonneaa.jpg
Hors des coulisses
pizzeria.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles