À vos marque-pages !

Capture d’écran (354).jpg

Du côté de nos libraires…essentiels

Alors que le milieu de la culture continue de se battre pour la réouverture des salles de spectacles et des musées, qui se meurent, il aura fallu attendre l’adoption d’un décret officiel, classant les librairies comme « commerces essentiels », pour reconnaître - au bout d’un an de combat - le droit aux populations à accéder aux connaissances.  

L’être humain ne serait donc pas simplement destiné à travailler plus, pour produire toujours plus. « Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins qui mènent à la servitude » disait Camus.  

Pourtant, sous couvert de la crise sanitaire, tous les secteurs de la création restent assignés à résidence. Et avec eux, sur l’autel de tous les sacrifices, artistes, scénographes, graphistes, conférenciers, intermittents… 

Sauvegarde des mémoires, éveilleuse de conscience et actrice de cohésion sociale garantissant l’égalité d’accès pour tous, la culture est un besoin vital, qu’il est essentiel de préserver.

À la librairie Les petits papiers, à Auch

Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo, aux Éditions Verdier

Comment raconter son histoire et celle de sa famille sans tomber dans le pathos et les clichés habituels ?

C’est ce qu’a merveilleusement accompli ici l’auteur avec ce texte magnifique, douloureux mais tellement humain.

Une grande lecture !

Les petits papiers

22, rue Dessoles, à Auch

librairielespetitspapiers@gmail.com

https://lespetitspapiers.org (Possibilité de commander en ligne)

À la librairie Le Chat Pitre 32, à Condom

Un voisin trop discret, de Iain Levison, aux Éditions Liana Levi (Parution le 18 mars, 19€)

Natif d'Aberdeen, écossais exilé aux USA, puis en Chine, quelle drôle d'idée, Iain Levison a longtemps été abonné aux « petits boulots ». 

Chauffeur de taxi accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis,  jeune chômeur obligé d'accepter un boulot de tueur à gage pour subvenir à ses besoins, pilier de bar capable de lire dans vos pensées, ses personnages sont touchants, sympathiques, perdus dans un monde qui ne les comprend pas.

Son dernier roman ne déroge pas à la règle, et nous emmène à la rencontre d'une galerie de losers magnifiques, dans le décor d'une banlieue pavillonnaire (presque) comme les autres.

À découvrir !

Le Chat Pitre

31, rue Gambetta, à Condom

https://fr-fr.facebook.com/licaripascal

À la librairie La Méridienne, à Fleurance

Le silence des carpes, de Jérôme Bonnetto, aux Éditions Inculte

Paul traverse une mauvaise passe. Sa femme le quitte et, en plus, son robinet fuit. L'intervention d'un plombier tchèque va cependant titiller son sens bien caché de l'aventure, quand à la suite de celle-ci il découvre sur le sol de sa cuisine une photographie d'une jeune femme disparue dans sa Moravie natale pendant la douloureuse période communiste.

Sur les traces de cette photo, il quitte Paris pour Blednice et découvre l'indomptable Mila, le cinéma tchèque, la poésie et la mélancolie d'un pays trop peu connu.

Tour à tour farce, quête initiatique, roman policier, récit existentiel, Jérôme Bonnetto se joue des codes et livre ici une belle bulle de douceur, de rires et de nostalgie.

 Librairie-salon de thé La Méridienne

87, rue de la République à Fleurance

Tél. 05 42 54 59 62 - Mail : librairie.lameridienne@gmail.com

Au Cochon Bleu, à Lectoure

Le clan des Otori BD d'après l'oeuvre de Lian Hearn par Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier

Les adaptations de roman en BD ne sont pas toujours réussies ; celle-ci est remarquable.

Pas de coupure drastique dans le déroulement du récit, et une illustration de qualité sobre et assez classique, parfaitement adaptée à la saga.

Le clan des Otori est un roman épique qui se déroule dans un Japon féodal divisé en clans ancestraux. Le héros doit se fait une place au sein du clan des Otori et défendre son seigneur contre ses propres oncles prêts à tout pour régner sur le clan.

Au cœur de ce monde de félons, assassins et menteurs nos héros dévoilent des sentiments nobles et une volonté farouche de justice.

Une véritable épopée en résumé.

Le Cochon Bleu

52 rue Nationale, à Lectoure

http://www.lecochonbleu.fr

À la librairie Effets de Page, à l’Isle-Jourdain

Sur un air de Fado de Nicolas Barral aux Éditions Dargaud  (22.50 €)

En cette année 1968, alors que le Portugal reste ancré dans la dictature de Salazar, la vie peut être douce à Lisbonne pour celui qui vit avec des œillères. C’est le cas de Fernando, médecin quadragénaire dont les journées sont rythmées par ses consultations et visites à ses patients, et quelques amours légères qui suffisent à son bonheur.

Il est vrai que sa jeunesse, lorsqu’il était étudiant en médecine, fut portée par un amour pour une communiste révolutionnaire qui lui fit découvrir l’engagement et le danger de la lutte clandestine. Mais cette époque est révolue pour cet homme qui accepte les quelques compromissions d’une vie tranquille.

Mais les opposants au régime sont nombreux, et sa rencontre avec un gamin des rues frondeur va le confronter aux fantômes de son passé, toujours en lutte contre le pouvoir.

Ce roman graphique nous dépeint avec justesse le paradoxe d’une ville empreinte d’une belle douceur de vivre, alors même qu’elle se débat pour faire plier une dictature vieillissante, préfigurant la future révolution des œillets.

Effets de Pages

19 Boulevard Carnot, à l’Isle-Jourdain

http://www.effetsdepages.fr

À la Librairie La Chouette qui lit, à Marciac

Indice des feux, d'Antoine des Jardins aux Éditions La peuplade (20€).

Indice des feux, du québécois Antoine Desjardins, est un recueil de sept belles histoires qui tournent autour d'un même sujet : comment peut-on vivre encore sur une planète que nous nous sommes échinés à détruire scrupuleusement ?

Si ces sept histoires nous parlent d'éco-anxiété et des conséquences des dérèglements en cours sur notre planète, elles parlent surtout de nous, êtres humains qui cherchons à y vivre le mieux possible, malgré tout.

Ce sont sept belles histoires intelligentes, passionnantes, profondément humaines et sensibles. Des tragédies sans pathos où sont omniprésents l'amour, l'humour, la transmission entre générations et la fraternité.

Ce sont sept belles histoires implacables, sans concessions vis-à-vis de l'espèce humaine, mais sans accusation. Un constat qu'il ne tient qu'à nous d'interpréter.

Et même si une partie de notre histoire humaine est déjà au fond du précipice, Antoine Desjardins, de son écriture malicieuse, sincère et sans aucun cynisme, nous distille des lueurs d'espoir à travers ce véritable bijou de recueil.

PS : Antoine Desjardins nous fait passer un test de québécois drôle et attendrissant dès la première nouvelle (et y adjoint un lexique drolatique), rassurez-vous (ou malheureusement) on retrouve nos repères de langue dès la deuxième.

La Chouette qui lit

2 rue Saint-Pierre, à Marciac

07 88 07 86 17

https://www.facebook.com/LibrairieMarciac

À la Librairie Buissonnière, à Samatan

Et si ? de Chris Haughton, aux Éditions Thierry Magnier

Chris Haughton a encore frappé. Pour ceux qui ne connaissent pas "Oh non Georges" ou  "Un peu perdu", voici son dernier album destiné aux tout-petits. 

"Et si", c'est l'histoire de trois petits singes, laissés seuls et confrontés à un interdit : ne descendez pas près des manguiers. Il y a des tigres là-bas. Et bien entendu, les petits primates ressemblant furieusement à nos chères têtes blondes, ne vont absolument pas obéir. 

Ce rapport que l'auteur installe entre ses personnages et nos enfants est la grande force de ce récit. 

On rit, on a peur et on se reconnaît dans ces animaux farceurs, facétieux et imprudents. Le tout petit (à partir de 18 mois) reconnaît tout de suite la trame narrative et les illustrations sont simples, vives et colorées.

C'est définitivement un goût d'enfance qui nous revient en lisant ces histoires. 

Bonne lecture

La Librairie Buissonnière

10 avenue de Lombez à Samatan

05 62 06 70 66

https://lalibrairiebuissonniere.fr/

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles