Menu

Basket NM2 : les Auscitains réussissent leur rentrée à Mathalin

P1600904.JPG

La victoire fut longue à se dessiner, le money-time a été décisif

Auch : 73

Agen : 68

LIEU : Auch (Gymnase Mathalin). SPECTATEURS : 400 environ. ARBITRES : Eddy Simard et Mathieu Nassiet. QUART TEMPS : 16-15, 20-17, 19-25, 18-11. MI-TEMPS : 36-32.

AUCH  28 tirs réussis sur 62 tentés dont 11 sur 28 à trois points. 6 sur 17 aux lancers francs. 20 fautes d’équipe. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes. Les marqueurs : Roucou (11), Debrie (16), Lannelongue (-), Pujolle (-), Labric (-), Chaléat (5), Desbarats (14), Delis Mayeta (11), Racon (5), Versier (11).

AGEN 27 tirs réussis sur 72 tentés dont 3 sur 20 à trois points. 11 sur 17 aux lancers francs. 19 fautes d’équipe. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes. Les marqueurs : Abassi (5), Soliman (19), Radjouki (13), Marlas (-), Champie (5), Picardo (5), Farina (8), Sulpice (-), Tascon (-), Anastasakis (13).

Promus dans ce championnat de N2, les Auscitains jouent leur premier match à domicile avec l’ambition d’accrocher leur première victoire. Laquelle sera contestée durant toute la rencontre par des Agenais a priori plus expérimentés et plus costauds dans le jeu intérieur. Cela n’a pas suffi aux Lot-et-Garonnais pour perturber sérieusement des locaux plus adroits et omniprésents en défense.

Après quatre allers et retours infructueux, Auch ouvre le score par Yohan Desbarats et Xavier Roucou. Agen réagit suite à un rush de Rudy Ricardo qui s’octroie un panier et un lancer franc. Ce n’est pas suffisant pour emballer la rencontre où les deux formations se montrent  maladroites et n’offrant pas beaucoup d’intensité dans leurs mouvements offensifs, ce qui facilite le travail défensif. Du coup, s’établit un mano a mano avec quelques étincelles ici et là, mais pas de quoi emballer les gradins de Mathalin, sauf lors des six dernières minutes de jeu de cette première mi-temps où Auch semble s’échapper, (29 à 19 à la 14ème). Agen trouve la parade en resserrant sa défense laquelle contrarie les shooteurs à 3 points auscitains. Ces derniers rentrent aux vestiaires avec une avance de 4 points.

À la reprise, les Gersois connaissent un coup de mou face au show des artilleurs Steeve Soliman et Jonathan Radjouki qui signent un 10 à 0, (42 à 47 à la 24ème). Sous l’impulsion de son meneur de jeu, Jordan Debrie qui aligne 12 points consécutifs, Auch retrouve des couleurs pour faire jeu égal avec les Agenais, (57 à 57 à la 31ème). Le bras de fer est lancé avec des locaux très solides en défense et des visiteurs s’appuyant le plus souvent sur leurs intérieurs.  Les Auscitains plus agressifs offensivement s’octroient dans les deux dernières minutes de jeu des lancers francs qui font la différence et qui donnent leur première victoire en nationale 2. Agen, à défaut d’un succès, repart avec un débours de 5 points, ce qui est un moindre mal avant le match retour.

Déclarations

Sébastien Boutin, entraîneur d’Agen : « Nous avons déjoué face à la défense auscitaine et nous n’avons pas su contenir leurs shooteurs. Nous avons essayé d’appuyer dans le jeu intérieur, nous avons trouvé les espaces mais pas suffisamment ».

Jérôme Séailles, entraîneur d’Auch : « Notre pourcentage aux lancers francs est catastrophique. Il y avait une envie de bien faire, mais avec une certaine tension. Il y a eu trop de pertes de ballons sans prise de risque, il nous faut plus de lucidité et trouver plus d’intensité dans notre jeu. Il y a des petits détails qui me dérangent par rapport aux efforts qu’on fait ».

P1600885.JPG
Tir à 3 points de Johan Desbarats.
P1600891.JPG
La défense auscitaine en action.
P1600896.JPG
Jordan Debrie à la relance.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles