Menu

Randonnée souterraine

grotte.jpg

Au Moyen Âge, lorsqu'on voyait un trou dans une roche, on affirmait qu'il s'agissait de l'entrée du souterrain qui permettait aux habitants du château de Bazian de retrouver la porte de la liberté.

Légende, histoire qui occupent l'imaginaire des gens de l'époque.

En fait, il s'agit de galeries naturelles dont M. Bressan a expliqué la création.

Au lieu-dit La Bourdette, c'est l'entrée de la grotte avec résurgence au Buguet, soit une galerie de 1487 mètres dans un dénivelé de 281 mètres.

Les spéléologues Jean-Pierre Cantet, Alain Bressan et leur équipe de spéléologie d'Auch ont exploré cette galerie en découvrant la salle la plus grande dans le département que l'on appellera "le métro de Bazian". Elle fait suite à la grotte Barbé.

Certains passages sont difficiles. À un endroit, entre l'eau et la voûte, il n'y a que trois centimètres. C'est un  laminoir.

Plus de 300 personnes ont assisté à Bazian à la conférence proposée par Madame le Maire, Véronique Coelho, et ont suivi les spéléologues dans leur traversée en particulier dans les passages difficiles.

Conseil : si vous souhaitez visiter cette grotte, prenez contact avec le groupe spéléo de Gascogne, un guide vous accompagnera. Ne vous engagez jamais seul dans cette galerie.

 

BAZIAN-GROTTE-3.png
"Le métro de Bazian" Photo Alain Bressan
GROTTE BAZIAN.jpg
Grosse crue à La Bourdette Photo Gérard Dujean
spéléo.jpg
Groupe de spéléologues d'Auch
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles