Le train d’amour

Pierre chantant devant les peintures de Corinne Bobier.JPG

Récital de Pierre Colin, auteur interprète

En seconde partie de cet après midi du dimanche 29 avril,  dans le château de Michel Espinasse et Cyrille Méchy, après les brillantes prestations de la troupe des amis de Corinne, c’est un tout autre artiste qui s’est produit, un auteur interprète, qui avec son complice Jean-Paul Henkes, réveille la culture sur le canton lislois depuis plusieurs années maintenant.

C’est Pierre Colin, ce dynamique chanteur qui a offert à un public, constitué de plus de 80 personnes, qui s’étaient déplacées dans ce magnifique édifice, un récital de grande valeur sur les chansons de "Monsieur 100000 volts", l’homme à la cravate à pois, pour volontairement ne pas le citer.

De Pierre Colin, Bertrand Lahille, puisant dans l’œuvre de Gérard de Nerval "Spleen", a dit : Il est un air, un instant, un moment pour qui je donnerai tout Rossini, tout Mozart et tout Weber, un air si vieux, languissant et funèbre, or à chaque fois que je l’entends, mon âme de 200 ans rajeunit.

Ont été interprétées par Pierre Colin, des chansons écrites par Maurice Vidalin, Pierre Delanoé, Claude Lemestre et Louis Amade avec la musique de "Monsieur 100000 volts" et après la grande ovation, "l’important c’est la rose", avec tout le public heureux de chanter.

A noter que pendant l’interprétation du train d’amour des personnes du public, sont allées entourer Pierre Colin et se sont mises à danser.

Un très beau récital de la part de ce chanteur lislois, qui, avec Corinne Bobier, a fait assister les spectateurs à un grand moment de culture, fait à souligner, à sa juste valeur, dans la gascogne toulousaine.

 

l'ovation du public.JPG
l'ovation du public
Pierre Colin devant son  public.JPG
Pierre Colin devant son public
Pierre et la cravate à pois.JPG
Pierre et la cravate à pois
Pierre et les danseurs du public.JPG
Pierre et les danseurs du public
Sandra et Pierre.JPG
Sandra et Pierre
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles