Menu

Petite parenthèse (estivale)

20170615_183533 (3).jpg

Coincer la bulle

Après des heures de route, vous voici enfin bien arrivés sur votre lieu de vacances.

A l’abri des « rafales, tigres, caïmans et autres fennecs », loin du cliquetis des rapières et du vacarme des bottes marchant au pas, vous n’aspirez qu’à un peu de repos bien mérité.

Non, ce n’est pas un « mirage », chaises longues, hamacs et serviettes de plage vous tendent les bras et vous invitent à assouvir  votre seul et unique désir pour l'instant : coincer la bulle.

Cette expression très récente - elle date du milieu du XXème siècle - nous vient tout droit de l’école militaire de Saint-Cyr (décidément !). Pour être opérationnel, le mortier d’artillerie exigeait alors une plaque parfaitement horizontale. Cette horizontalité se vérifiait à l’aide du niveau intégré. Il s’agissait alors de coincer la bulle du système entre les deux repères, en fait comme un maçon qui se sert d’un niveau pour monter son mur. Ensuite, il fallait patienter, parfois de longues heures en attendant les instructions.

Donc, si aujourd’hui vous parvenez à coincer la bulle, c’est que vous êtes dans une position horizontale qui peut durer un certain temps. Vous pouvez alors vous laisser bercer par le doux claquement des tongs et du « Get Lucky », version Daft Punk, version vraie fête !

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles