Menu

Basket-ball nationale 2 féminines : Les Gimontoises n'y arrivent pas

P1290633.JPG

Les Etoilistes concèdent leur quatrième défaite à domicile, cela devient inquiétant

Gimont : 55

Cholet : 78

LIEU : Gimont (Gymnase d’En Pètre). SPECTATEURS : 100 environ. ARBITRES : Mariama Amielet et Laura Llavador. QUART TEMPS : 14-15, 9-28, 14-14, 16-21. MI-TEMPS : 25-43.

GIMONT  24 tirs réussis sur 56 tentés dont 3 sur 13 à trois points. 4 sur 5 aux lancers francs. 21 fautes d’équipe. Joueuses sortie pour cinq fautes : Boudenne(40e). Les marqueurs : Leroy(6), Bröhl(12), Roger(5), Péres(-), Sévilla(-), Boudenne(8), Castadère(-), Budimi(20), Couat(3).

CHOLET 28 tirs réussis sur 57 tentés dont 7 sur 18 à trois points. 15 sur 23 aux lancers francs. 12 fautes d’équipe. Pas de joueuses sorties pour cinq fautes. Les marqueurs : Chevrier(12), Fievet(10), Sionneau(14), Baranger(10), Quief(7), Filliodeau(13), Horrault(-), Boisseau(9), Picherit(2), Manceau(1).

La venue de Cholet avait été bien préparée durant la semaine pour enfin obtenir cette première victoire à domicile. Un objectif trop lourd sur les épaules des Gimontoises qui les a fait déjouer pour concéder leur sixième défaite dont quatre à domicile. Un constat qui amène quelques interrogations sur le devenir de cette formation gimontoise dans son championnat quant à son maintien voire aussi sur celui de son entraîneur, David Encausse, « qui n’a pas reconnu son équipe lors de ce match par rapport à la qualité des entraînements de la semaine ». Il reste 14 rencontres à jouer, tous les espoirs sont encore permis.

Après deux échanges fructueux entre les deux formations, ce sont les locales qui débute pour le mieux la rencontre en alignant un 10 à 0, deux paniers de Jelena Budimir et deux tirs primés de Guenhaëlle Brölh, (12 à 4 à la 6e). Les visiteuses qui laissent passer l’orage mettent leur jeu en place en s’appuyant sur leur intérieure, Pauline Boisseau. Par leurs systèmes bien huilés, les Choletaises étouffent carrément les Gimontoises qui de surcroit se montrent maladroites et sans grande inspiration. La sentence est lourde avec un 18 à 0 à la clé, (14 à 27 à la 12e). Et au fil des minutes Cholet accentue son avance sous l’impulsion de la meneuse, Audrey Chevrier. Les quelques pétards de Marie Leroy, Laurène Roger, et Guenhaëlle Brölh, permettent de limiter la casse et concéder cependant un débours 18 points à la mi-temps.

Les cinq premières minutes du troisième quart temps voit un mano à mano entre les deux formations qui s’opposent une défense rigoureuse et quelques offensives sans grande envergure, (33 à 57 à la 27e). Moment où les Gimontoises dans un même élan amorcent leur baroud d’honneur qui se solde par un 10 à 0 où le quatuor Jelena Budimir, Mélissa Couat, Jessy Boudenne, et Guenhaëlle Brölh, se met en évidence. Enfin les Étoilistes montrent de quoi elles sont capables, (43 à 57 à la 33e). L’espoir revient mais pas pour longtemps. Cholet en effet se reprend en se montrant plus incisif dans ses offensives en allant surtout chercher les fautes. Et comme l’excellente défenseuse Alice Sévilla sort pour blessure (entorse à la cheville) Gimont perd de sa superbe malgré les intéressantes mais trop tardives infiltrations de Jelena Budimir.

Déclaration

    David Encausse, entraîneur de Gimont : « Le jeu appartient aux joueuses et ce soir elles ont manqué d’envie. Il n’y avait pas d’âme et pas de lien dans leur jeu, je n’ai pas reconnu mon équipe qui pourtant montre autre chose lors des entraînements. Je suis désolé pour le spectacle qu’elles ont donné ». 

P1290637.JPG
Jelena Budimir face à l'étau défensif choletais.
P1290640.JPG
Une belle attitude offensive.
P1290645.JPG
Les Choletaises intraitables en défense.
P1290652.JPG
Jelena Budimir cherche une solution.
P1290644.JPG
Marie Leroy au rebond.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles