Menu

AUCH

canard 3.jpg

LA CEREMONIE DES MAGRETS DE CANARD 2016

La Cérémonie des Magrets de Canard 2016 - 

Sur le modèle des prix Cassoulets qui ont un écho certain dans l’agglomération toulousaine - a pour but de décerner des labels au monde politique, toujours avec beaucoup d’humour et d’ironie. Cette sixième édition a illustré la vie politique gersoise en décernant les prix Magrets de Canards à l’unanimité.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Prix de la personnalité DOWN de Gascogne avec une mention spéciale «L’aile ou le Gigot» pour Karine Mouton qui a surpris toute la basse-cour en s’autoproclamant présidente de l’UDI du Gers. Elle a fini le bec dans l’eau quand les instances parisiennes de son parti politique ont décidé de ne pas reconnaître comme valable son élection. Ses échecs aux sénatoriales puis aux dernières régionales n’ont pas permis de rehausser la sauce !                                                                                                                                                                                 DOWN toujours pour les pistes cyclistes de la ville d'Auch qui montent toujours autant mais dont les marquages au sol demeurent une simple histoire de com' un peu comme les voies à canards en place à Londres, Birmingham et Manchester... ( notre photo)

Est nommée personnalité UP de Gascogne Mostafa El Qsiri pour son action concrète dans le respect des valeurs républicaines et pour son travail dans la création des liens indispensables à la cohabitation fraternelle des différentes confessions religieuses.

     «Prix Foie Gras » ex-aequo KOKASS jeune femme de 35 ans, née au Togo, artiste, auteur-compositeur-interprète qui a gagné ses galons plumés avec robe, gants et chapeau noir. ... ainsi que Chez les Pin’Up - artisans-barbières à Jegun - qui animent le Pays d’Auch de leur savoir-faire, savoir-vivre et savoir-être.
Le «  Prix Canard bien plumé » le rachat de Comtesse du Barry par Delpeyrat ou comment ruiner vite fait bien fait une filière fondée sur la qualité, la confiance et les bonnes relations humaines dans le temps: au final, malgré les promesses, la vente a bien conduit au démantèlement de l'usine historique et aux licenciements des salariés riches de leur savoir-faire 


Le prix DOWN «Gras du Canard » Robert Frairet qui, comme le loup dans la bergerie, a voulu se faire passer pour un des Libres et Indépendants pour le Gers lors des sénatoriales avec l’aide notable de Philippe Martin qui reçoit le Prix de la personnalité «Friton DOWN ». Le président dont la peinture verte s’effrite toujours un peu plus depuis son départ précipité du gouvernement, mais qui en-vert et contre tout s’é-vert-tue à se donner une image de défenseur de l’écologie. D’après le Trésorier Payeur-général spécialiste du plumage : « ce n’est pas cher c’est le département qui paie ! »


 Le prix UP « Vol de canards groupés » pour les éco-ambassadeurs du conseil départemental des Jeunes qui, au-delà de l’opération de communication dont a bénéficié le lauréat « Friton Down », ont réussi à créer une prise de conscience collective au sein de leur génération et également des Gersois autour d’eux.

  Le « Prix Cra Cra d'oie » est attribué aux 182 communes gersoises ayant mis en tête le FN lors du dernier scrutin régional et une mention spéciale « Trigone au Cou obscur de la force » à la décharge de Pavie pour la gestion désastreuse au sujet de son expansion et la non-prise en compte de l’expression éco-citoyenne. Le jury rappelle que tout projet se doit d’être co-construit avec les riverains : consultation et concertation ne suffisent plus !

«Prix Cœur de canard littéraire » pour Jo-el Azara qui a coloré l’été avec son exposition temporaire à l’abbaye de Flaran puis à l’Hôtel de France à Auch où, le Maître ayant fait ses classes aux Studios Hergé, partage régulièrement des spécialités culinaires; ces dernières ne laissant pas indifférent notre Jury.

   Nous ne pouvons point clore le palmarès 2016, sans le prix spécial de « La justice à cloche-pied » pour le procès du saccage de l'étang du Moura, situé dans la Zone Natura 2000 des étangs de l'Armagnac et classé en ZNIEFF: ce procès n'arrive jamais. Cela laisse la détestable impression que certains agriculteurs ne vivent pas selon les mêmes lois que les autres… Peut-être que le côté obscur de la force se situe également dans les champs de la FDSEA.

Et le GRAND VAINQUEUR du «Prix Magret 2016 », personnalité UP de l’année, est décerné à Gisèle Mauco qui a eu le courage de ses convictions, elle n’a pas accepté de continuer à avaler les couleuvres du Conseil Municipal élu sur Auch en 2014. Mise en avant par Claude Desbons, adjointe de Claude Bétaille, elle avait déjà dû laisser sa place à Franck Montaugé aux précédentes cantonales en 2008 ....Comme quoi être une femme politique gersoise n’est pas un gage de réussite dans nos belles contrées … On ne croise point beaucoup de gentlemen palmés !

canard 3.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles