Les Vieux Fourneaux 2 en tournage au centre du village

Siimorre 160739.jpg

Encore une possibilité de vous intégrer dans l'équipe du film : un dernier casting à la recherche de figurants !

 

Les Vieux Fourneaux et le Gers, une belle histoire

Si l’essentiel du premier volet a été filmé à Villemur-sur-Tarn, quelques jours de tournage avaient aussi eu lieu dans le Gers. Le film doit beaucoup à son trio de vieilles canailles du cinéma français, Pierre Richard, Roland Giraud et Eddy Mitchell qui prennent un plaisir visible à jouer les petits vieux. Cette comédie sympathique, sortie en août 2018, a frôlé le million d’entrées en salle lors de sa première année d'exploitation, sans doute la raison pour laquelle le réalisateur qui signait là son premier film, a décidé de passer à un second toujours adapté de la même série.

Un avant-goût du tournage à venir

Le maire de Simorre, Éric Truffi, avait convié ses administrés, le jeudi 23 septembre, à la salle des fêtes, pour une projection des Vieux Fourneaux en présence de l'équipe du tournage du film, et notamment du réalisateur, Christophe Duthuron. Adapté de la bande dessinée à succès de Paul Cauuet, dessinateur toulousain, et Wilfrid Lupano - qui a grandi à Pau - au scénario, parue aux éditions Dargaud, cette comédie sociale raconte les aventures de trois septuagénaires, amis depuis leur plus tendre enfance : Antoine, Émile et Pierrot. Chacun a suivi sa route, chacun a fait ses choix, chacun a fondé ou pas une famille. Ces trois vieux potes n’ont pas voulu abandonner les idées anar de 68. Séquelles, souvenirs, fragments de vies (presque) passées. Il reste pourtant à ces trois-là de belles choses à vivre, et une solide amitié chevillée au corps. Les Vieux Fourneaux raconte sur un mode tragi-comique notre époque, ses bouleversements sociaux, politiques et culturels, ses périodes de crise.

Les Simorrains étaient venus en grand nombre pour voir ou revoir le film déjà diffusé sur le petit écran, mais surtout pour écouter le réalisateur dévoiler son plan de tournage sur place et dans les environs.

Il a d'ailleurs débuté depuis sur Simorre et, notamment près de Saramon dans une vieille ferme à l'abandon choisie parmi dix autres.

Une journée de tournage à Simorre

"On a toujours vécu ici. C'est une région qu'on aime. Cela semblait naturel d'ancrer notre histoire et nos personnages dans le milieu qu'on connaît le mieux", ainsi s'exprime Wilfrid Lupano présent sur le tournage.

Chaque vendredi, entre 16 heures et 20 heures, se déroule le marché des producteurs locaux à Simorre. Pas d'exception pour ce vendredi 15 octobre, le marché avait bien lieu et pourtant la circulation était moins aisée que d'habitude. Voitures mais aussi piétons devaient adapter leur parcours car la place centrale du village était occupée par le tournage du film.

Le Bouche à Oreille, café restaurant du centre du village, rebaptisé la Chope pour les besoins du tournage, était le point central où les Simorrains comme les touristes - eh oui, il y en a encore à Simorre en ce début d'automne – découvraient pour beaucoup d'entre eux l'envers d'un décor de cinéma.

Dès la veille du jour prévu, l'équipe technique avec pas moins de quarante techniciens, était là pour installer son matériel. Et le lendemain, dès l'aube, à 7 heures du matin, ils prenaient possession des lieux. Les passants devaient alors revoir leur itinéraire pour traverser le centre du village. Dès l'apparition, des comédiens les plus connus - les hommes : Pierre Richard, Bernard Le Coq qui reprend le rôle de Roland Giraud, empêché pour raisons de santé, et Eddy Mitchell ; et les femmes : Alice Pol et Myriam Boyer - les commentaires allaient bon train sur « Comment ils sont en vrai ! Rien à voir à quand on les voit sur petit ou grand écran... mais on les reconnaît facilement.. ou pas ! », etc.

Encore une chance de participer !

Pour le tournage de ce long-métrage, la production recherche les profils suivants :

➡ des femmes et hommes de 18 à 50 ans, afin d’incarner les habitants d’un petit village du Gers.

La scène se déroulant dans les années 50, les femmes doivent avoir les cheveux naturels (aucune couleur, ni mèche).

Les hommes ne doivent pas avoir les cheveux rasés, ni longs (petite longueur sur la tête et court autour des oreilles)

Tournage : prévu en novembre 2021 dans le Gers (32) sur les environs de Auch.

Prévoir essayage le 3 ou 4 novembre 2021

Rémunération : 105 € brut/jour

Pour postuler, il faut transmettre les éléments suivants :

  • photos couleurs récentes (face, de dos et en pied)
  • nom, prénom, âge, taille, poids, taille vêtements (haut/bas en lettre (S/M/..)), mensurations (tour de poitrine, tour de taille, tour de hanche, tour de poitrine (femmes), ville de résidence
  • coordonnées : mail et téléphone

En indiquant dès le début de votre candidature la référence "Années 50".

Plus d'informations sur le casting en cliquant sur ce lien.

Cette coproduction Radar Films, Égérie Productions, Orange Studio, sera distribuée en salle par Apollo Films.

Pour tout connaître sur "Les Vieux Fourneaux", il existe une page Facebook qui leur est consacrée

En bonus, une photo offerte par la production du film : les trois comédiens, Pierre Richard, Eddy Mitchell et Bernard Le Coq, sur le tournage.

Autres photos : ED

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles