Christian Galindo, chasseur de virus, donne le ton du spectacle

MCVV 2R6A2966.jpg

Humoristique et décalée, mais tout en chansons, c'était la Soirée Cabaret de la MVCC

Après une pause contrainte à cause de la crise sanitaire, l’association la Mémoire Vive du Commerce Condomois (MVCC ) a organisé sa soirée cabaret, vendredi 15 octobre.

Ce soir-là, près de deux cents personnes sont venues s'attabler devant la scène de la salle Pierre de Montesquiou.

Ce beau spectacle a séduit le public avide de passer, à nouveau, un moment agréable, tout en contribuant à une bonne œuvre puisque les bénéfices de la soirée sont redistribués comme à chaque fois par la société organisatrice, la MVCC.

Enfin, une soiré récréative après ces dix-huit mois de privation et les quelques tracasseries dues au pass sanitaire.

Trois heures de spectacle où se sont enchaînés saynètes hilarantes et chansons qui ont ravi tous les spectateurs.

Sylvette et Christian - mais ci-dessous, avec Jérôme - ont réjoui le public avec leurs sketchs.

Les fidèles chanteurs gersois ont été très applaudis, comme le père et le fils Castagnet... Un spectacle très familial !

La liste est longue, on espère ne pas en oublier : Gérard et Thierry, Alain, Jacques, Marie-Lise, Francis,Jean-Jacques, Martial, Christian et Sylvette...

La troupe s'est rajeunie avec les deux magnifiques voix d'Anna et de Marion qui ont étonné tout le monde.

Maêva, Oriane, Maylis ont exécuté une chorégraphie entraînante sur l'air de Jerusalema. Les jeunes danseurs ne pouvaient faire qu'un tabac avec un tel choix de chanson "Jerusalema ikhaya lami Ngilondoloze Uhambe nami Zungangishiyi lana..." Des phrases lancinantes et répétées à satiété en zoulou donnaient forcément au public l'envie de suivre le rythme.

Après cela, n'oublions pas les cinq hommes condomois  "à poêles", Christian, Édouard, Jean-Claude, Maurice et Serge. Ils ont fait fureur en osant dévoiler pudiquement leur anatomie sur la chanson "Les trois cloches".

Chapeau à tous ces artistes !

Le tout a été mené de main de maître par Christian Galindo pour la mise en scène, Jérôme Guidi pour la présentation pendant que Gilbert Aguière se démenait aux manettes, en gérant le son des instruments, les voix et la lumière.

N'oublions pas l'équipe de la MVCC, sous la houlette de Josiane, tous les sympathisants bénévoles qui ont réussi à rendre cette grande salle plus chaleureuse.

Tout le monde est reparti joyeux en fredonnant sur l'air de "Si tous les gars du Monde"    

Si tous les gars du monde décidaient d'être copains
Et partageaient un beau matin leurs espoirs et leurs chagrins
Si tous les gars du monde devenaient de bons copains
Et marchaient la main dans la main, le bonheur serait pour demain

Eh oui, cela fait forcément du bien de se retrouver ensemble et de partager sa joie de vivre !

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles