Laurent Carle et Matthieu Samani, un duo d'exception

AOC 20 juillet.jpg

... Mais aussi des précisions pour les Vespérales de mardi 27 juillet

Comme elle avait relaté le premier concert de la saison, Sylvie Verdier rapporte à nouveau, pour "Les Amis de l'Orgue de Condom", sa perception de la prestation de Laurent Carle et Matthieu Samani, mardi 20 juillet, à la cathédrale de Condom.

"Voilà ! Encore un événement à la cathédrale Saint Pierre. Du jamais vu ! Un instrument du XIXe siècle avec l'instrument le plus vieux du monde ! A priori, on pourrait penser : « Mais c'est plus qu'intriguant ! ». Et oui, une véritable enquête musicale ! L'orgue dont la création remonte à l'Antiquité et un « jeunot» inventé par Adolphe Sax. Quelle histoire ! Et bien vous le croirez ou non, ce saxophone soprano avait adopté le timbre du hautbois d'amour baroque. La plupart du temps accompagné par notre orgue qui avait été réveillé la semaine dernière. Tout le monde était vraiment en forme. Nos deux artistes : Matthieu Samani au saxophone et Laurent Carle à l'orgue nous ont ravis ! Tout dans le professionnalisme ! Sans faille, sans erreur ! Le public, toujours masqué, s'est levé pour ovationner ces personnes qui se sont vouées à la musique pour notre plus grand plaisir. Ce que nous pouvions entendre à la fin du concert : « Wouah, c'est la classe ! » Les spectateurs ont bien été conscients de la chance qu'ils avaient.

Ces deux artistes sont capables d'interpréter de la musique baroque de Jean-Sébastien Bach et de Marin Marais avec perfection autant pour les timbres, les nuances, les tempi … Puis, tout à coup, ils basculent vers le jazz avec Duke Ellington et Miles Davis, toujours fidèles aux qualités musicales propres à ce genre. C'est du grand art ! Bravo ! Il est vrai que nous connaissions déjà Laurent Carle pour ses splendides interprétations mais aussi pour ses compositions. De plus, il a su nous présenter son ami Matthieu Samani qui nous a enjoués avec ses extraordinaires sons de saxophone soprano.

Quel savoir, quel talent à chacun ! Nous espérons qu'ils pourront revenir nous voir et charmer nos tympans. Merci Messieurs, les portes de la cathédrale seront toujours ouvertes pour vous."

Thierry Escaich, un organiste, mais aussi un compositeur et improvisateur de talent international

Comme le Journal du Gers l'annonçait et le présentait dans son précédent article, l'invité attendu pour mardi 27 juillet, à 18 h, sera lui aussi très exceptionnel, c'est pourquoi il convient d'apporter quelques précisions complémentaires pour le bon déroulement de cette Vespérale.

Si l'entrée aux concerts organisés par "Les Amis de l'Orgue de Condom" est libre d'accès, en raison des nouvelles règles sanitaires applicables à partir du 1er août 2021, chacun devra prendre ses dispositions.

En effet, comme le pass sanitaire et une pièce d'identité doivent être présentés pour le contrôle, les organisateurs conseillent vivement d'arriver assez tôt afin que le concert puisse commencer à l'heure prévue.

Pour les prochains concerts à la cathédrale, n'arrivez pas à la dernière minute, prévoyez d'être sur place avant l'heure en raison des contrôles imposés à l'entrée.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles