Menu

Football féminin Coupe de France 32e de finale : Auch un ton en dessous

P1630562.JPG

AUCH : 1

MAZÈRES : 6

Mi-temps : 0-3.

LIEU: Auch (Stade du Pitous). SPECTATEURS : 200 environ. ARBITRES : Melissa Rossignol assisté de Victor Tiar et Mohammed Ksouri. PELOUSE : Synthétique.

AUCH: But de Roxanne Barthet (90e).

MAZÈRES Buts de Pauline Nicolas (1e), Chloé Chrisostome (28e), Rebecca Cuvelier (34e), Clémence Navarro Artigau (54e), Lison Hoqui (85e), Marion Pillet (88e).

Auch : Magne, Beon, Thorignac, Marconato (CAP), Brunel, Ponsolle (Cappelletti 63e), Calmettes, Monicolle, Puren (Barthet 68e), Carrere, Guerin (Canado 77e). Avertissement : Marconato (49e).

Mazères : Hourcaillou, Leal (Labourdette 63e), Mahrez (Baldoureaux 45e), Sykora, Loustau (CAP), Cuvelier (Trouilh 63e), Navarro Artigau, Pillet, Chrisostome, Hoqui, Nicolas. Sont entrées en cours de jeu : Baldoureaux (45e), Labourdette (62e), Trouilh (62e).

Le rêve des Auscitaines s’est vite évanoui pour ces 32es de finale de la Coupe de France. D’entrée, les visiteuses, sur leur première attaque lancée de l’aile droite, prennent à revers la défense locale où Pauline Nicolas aligne tranquillement le premier but après 40 secondes de jeu, (0 à 1 à la 1re minute). Trois minutes plus tard, les Béarnaises manquent de doubler la mise  sur un tir de Chloé Chrisostome dont le ballon est renvoyé par le poteau. Auch, avec opiniâtreté, fait de son mieux pour contenir le jeu vif et rapide de son adversaire, mais bute inexorablement sur une défense bien organisée. Laquelle sur une relance va prendre de vitesse, les Auscitaines qui laissent un boulevard à Chloé Chrisostome qui seule face à la gardienne, Angélique Magne, va conclure son face à face par un second but, (0 à 2 à la 28e). La pression de Mazères ne baissant pas, Auch pare au plus pressé. C’est sur un corner que la visiteuse Rebecca Cuvelier, bien placée dans la surface, trompe la vigilance d’Angélique Magne, (0 à 3 à la 34e). Loin de baisser les bras, les locales s’emploient lors des minutes suivantes à briser les offensives des Béarnaises jusqu’à la mi-temps.

À la reprise, la mainmise des visiteuses sur cette rencontre ne baisse pas d’intensité et, une fois de plus, sur un contre, Mazères concrétise sa supériorité par Clémence Navarro qui tue définitivement les derniers espoirs des Auscitaines, (0 à 4 à la 54e). Dès lors, la rencontre baisse de rythme, cela permet aux locales de se montrer plus incisives notamment par des actions individuelles. Ce qui n’empêche pas les Béarnaises de corser l’addition sur un coup franc tiré par Lison Hoqui dans la lucarne et un autre but de Marion Pillet (0 à 6 à la 88e). Et c’est à l’arraché, après les efforts de Solenne Guérin et Camille Calmettes, que Roxanne Barthet sauve l’honneur pour son équipe (1 à 6 à la 90e).

Déclaration

Rémi Lacrampe, entraîneur d’Auch : « Carrément la marche était un peu trop haute, nous avons vu la différence de rythme entre la R1 et nous. Il nous a fallu un temps d’adaptation pendant lequel nous avons payé cash nos erreurs défensives. Nous voyons bien que, pour jouer dans l’élite régionale, il faut mieux structurer le club, c’est une réalité évidente ».

P1630543.JPG
Phase de jeu.
P1630525.JPG
Phase de jeu.
P1630518.JPG
Les arbitres : Melissa Rossignol assisté de Victor Tiar et Mohammed Ksouri.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles