Menu

La Retirada et la Guerre d'Espagne au Cri'Art

el_communero.jpg

Expo photo, film d'animation et concert au programme

Jeudi 17 octobre, le Cri’Art commémore les 80 ans de la Retirada et de la Guerre d’Espagne, avec  El Comunero [chanson rock antifasciste et révolutionnaire], Bolero Paprika [film d’animation de Marc Ménager - 20 minutes], Ils ont des noms et des visages [expo photo de Domingo Fernandez].

Portée par le groupe El Comunero et soutenue par la Région Occitanie, l’action présentée se divise en trois temps (expo, ciné-débat, concert).

Pour cette journée spéciale, le Cri'Art organise deux séances, une pour les scolaires l’après-midi et le soir pour tout public.

Dans le cadre des commémorations des 80 ans de « La guerre d’Espagne et les 80 ans de la Retirada ».

1. Expo photo « Ils ont des noms et des visages » de Domingo Fernandez

2. Ciné-débat – Bolero Paprika (de Marc Ménager – 20 mn) + échange (30 mn)

3. Concert d’El Comunero

Domingo Fernandez travaille depuis un an pour l’association I.R.I.S (Itinéraires Recherches et Initiatives du Sud) et en collaboration avec le Mémorial Démocratique de la Généralité de Catalogne. Il a réalisé des interviews filmées d’exilés espagnols dans le but de constituer un fonds d’archives. À cette occasion, il a pris un portrait de chacun d’eux qu’il met en regard avec un cliché pris au temps de l’exil et qui lui ont été confiés. Cette confrontation d’images « d’archives » et de visages d’aujourd’hui apporte un regard nouveau sur ces événements.

Dans la France des années cinquante, Diego, un fils de Républicains espagnols en exil, assiste à une rafle de police qui vise sa mère et son grand-père parmi les derniers opposants au régime franquiste. Plongé dans les souvenirs d’une histoire encore brûlante, Diego sauvera la mémoire de ceux qui ont su résister au totalitarisme.

Les chanteurs et musiciens de L’Air de rien, Les Hurlements d'Léo, Anakronic Electro Orkestra, Elektric Geïsha font revivre les chants de lutte de la république espagnole.

Enraciné dans la verve anti-franquiste des chants républicains de la guerre d’Espagne, El Comunero ouvre son répertoire rebelle aux hymnes protestataires mexicains et aux chants de lutte sud-américains : un son frondeur et rageur à la Mano Negra, avec guitare flamenca, bouzouki et clarinette punk.
A 21 h, prévente : 5 € - sur place : 7 €

Les rendez-vous du BIJ :

Café blabla « Parlons amour & sexualité » pour les 14 - 25 ans, gratuit - Mercredi 16 octobre, à 14 h

 « Se comprendre et s’aimer pour comprendre et aimer l’autre »

Dans un cadre bienveillant et confidentiel, cette discussion est ouverte aux jeunes en quête d’échanges, d’écoute ou de réponses. Autour d’une boisson chaude, viens te poser et discuter sans tabous d’amour et de sexualité !

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles