Menu

20e anniversaire de l’École de musique d’Artagnan de Lupiac

1 DR dépliant les enfants 1bis 281019.jpg

Marqué par un concert à Vic-Fezensac

Avertissement – Le Journal du Gers n’a pas été en mesure d’assister à cette journée d’anniversaire du 28 septembre, marquée par un concert à Vic-Fezensac. Mais l’École lui a transmis des documents d’où est tiré ce qui suit, y compris les photos lorsque c’est indiqué. Les autres photos sont extraites de nos archives. La photo du haut de page est le résultat d'une rephotographie d'un document. Elle représente les enfants élèves de l'École.

L’École de musique d’Artagnan (EMDA), dirigée par Isabelle Fourquet et Barnabé Wiorowski, organise des classes d’instruments et des ateliers. L’enseignement est donné pendant une cinquantaine d’heures par semaine par huit professeurs, « ce qui représente trois équivalents temps pleins. Pour 73.000 euros de budget annuel ».

Les classes d’enseignement et les ateliers

Ce sont :

  • la flûte et le violon par Nelly Despax,

  • la formation musicale et la clarinette par Michel Pertile,

  • le saxophone par Isabelle Fourquet,

  • la trompette par Vincent Montebello,

  • le trombone et le tuba par Barnabé Wiorowski,

  • la batterie par Sarah Hédoux,

  • la formation musicale, la guitare et la guitare basse par Thierry Sterna.

Sans oublier la chorale, animée en atelier par Reynier Silegas Ramirez.

Autres ateliers :

  • l’ensemble de saxophones (Sea sax and co) et orchestre adultes par Isabelle Fourquet,

  • la classe d’orchestre par Barnabé Wiorowski,

  • les musiques actuelles par Thierry Sterna.

Quelques chiffres

Les élèves viennent en majorité (81 %) de territoire de la Communauté de communes d’Artagnan-en-Fezensac (CCAF) : 19 élèves sont de Lupiac et 41 de Vic-Fezensac. Hors CCAF, notons Barran, Castenavet et Lannepax qui envoient chacun 3 élèves.

Un peu d’histoire

L’Association des écoles de musique du territoire de d’Artagnan, dont faisait partie l’EMDA, a été créée en 1998 sous l’impulsion de l’Adda 32 (Association Départementale pour le Développement des Arts). En 2017, l’école de Montesquiou s’est séparée de l’AEMTA, devenue EMDA (École de musique d’Artagnan).

L’objectif de l’Association est de développer la culture musicale dans les campagnes : créer, développer et diffuser l’animation musicale et permettre aux jeunes de se rencontrer et d’avoir des projets communs.

L’EMDA estime que le plus grand événement de son histoire a été la rencontre avec la Banda Municipal de Santiago de Cuba en partenariat avec le Festival Tempo Latino en juillet 2005.

D’où ont découlé plusieurs projets, comme la chorale avec Reynier Silegas Ramirez.

Des professionnels…

L’École a formé des musiciens professionnels qui jouent dans des groupes et orchestres de différentes catégories. Par exemple, Maxime Faix est trompettiste dans le Sinfonie Orchester de Bâle (Suisse), Guillaume Ceretto est tromboniste dans plusieurs groupes du Grand Sud-Ouest, Marie-Évelyne Pelizzari est professeur de saxophone et directrice d’une école de musique etc.

2 DR dépliant la chorale 1bis 281019.jpg
La chorale avec Reynier Seligas Ramirez - Photographie de la photo d'un document
3 DR dépliant l'ensemble de sax 1bis 281019.jpg
L'ensemble Sea sax and co - Photographie de la photo d'un document
DR Facebook Isabelle Fourquet au saxo 1bis.jpg
Isabelle Fourquet - Photo sur Facebook
Harmonie lupiacoise avecisabelle Fourquet 1 201110.jpg
Harmonie lupiacoise avec Isabelle Fourquet en 2010
La classe d'orchestre 4 201110.jpg
La classe d'orchestre en 2010
La classe d'orchestre avec saxo soliste 1  201110.jpg
La classe d'orchestre avec saxo soliste en 2010
1 Isabelle Fourquet et l'Harmonie messe en gascon à Lupiac 1bis 110819.jpg
Isabelle Fourquet et l'Harmonie lors de la messe en gascon au Festival d'Artagnan le 11 août 2019
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles