Le concert des Despax en l'église de Tourdun

P1020621.JPG

Tous les ans, en plein festival, le groupe Despax vient donner un concert de musique classique en l'église de Tourdun pour le grand plaisir de mélomanes. Composé de Sandrine et Jean au violon, de Maxime, alto, et de Valérie au violoncelle, ce samedi, il a présenté un programme éclectique très apprécié des visiteurs qui garnissaient la petite église ouverte pour l'occasion. C'est par le tango « Jalousie » que débutait cette rencontre musicale suivie du mouvement vif, entraînant qu'offrait « la Bamba ».

Par du classique, ce concert allait se poursuivre sur l'air connu de tous et fort apprécié des nombreux amateurs d'art taurin : Carmen de Georges Bizet, œuvre riche d'une harmonie pleine de vitalité. Dans le répertoire de ce beau quatuor à cordes, une large place allait être accordée au compositeur Beethoven. Sur des rythmes évocateurs traduisant les émotions de l'auteur, s'enchaînaient les accents d'une mélodie lente au début qui devenait plus vive et rapide, traductrice des sentiments éprouvés par l'artiste.

Deux tangos de compositeurs argentins, dont un sautillant Rintintin, allaient animer un concert aux applaudissements chaleureux. C'est avec Beethoven dans un vibrant final que se terminait une rencontre offerte par des musiciens talentueux et passionnés venus du Canada dont les origines sont françaises avec un grand père marciacais : Francis Despax.

Le lendemain dimanche, ils ont animé la messe en plein dans le site de la chapelle pour le plus grand plaisir des fidèles.

P1000111 (2).JPG
une assistance jeune à la messe de la chapelle
P1000110 (2).JPG
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles