Menu

Seissan, c'est avant tout Sheishan !

DSC03349.jpeg.JPG

Enfin la trace de ses origines gasconnes!

Depuis quelques semaines, les panneaux de signalisation sur la D929, marquant l’entrée de la ville  sont bilingues puisque la plaque Sheishan, portant aussi  le blason de la Gascogne a été rajoutée. Cette orthographe doit laisser un peu perplexe les anciens, plutôt habitués à parler de Chichan lorsqu’il s’exprime dans leur langue maïrana  ( langue gasconne maternelle). Pourtant , il s’agit bien de l’orthographe et de la prononciation officielle, admise à ce jour par toutes les instances reconnues de la langue gasconne. Nous devons le nom de notre commune, très certainement, à un Gallo-Romain, Sextius propriétaire d’une villa, Sextianus fundus, domaine de Sextius. Tout au long des siècles, si on s'en réfère au dictionnaire toponymique d'Henri Polge, conservé aux Archives départementales du Gers, le nom du village a évolué.

Ainsi on trouve successivement Saisano en 1110, Saissanum en 1240, Castrum de Seyssano ou Saissano en 1266, villa de Seissano en 1415, Sayssanno en 1544.

Seissan , tel que nous l'écrivons maintenant est apparu pour la première fois en 1553 mais il se transformera en Saissan en 1564, puis Seischan en 1635 ou 1638.

En 1729, la réputation de notre village n'est pas flatteuse " Quan passos à Sechan, que t'y bejos plan!". On retrouve encore Seyssan en 1760 et 1788, un Chéchan plus tard et enfin Chichan dans un conte gascon de 1930.

Les spécialistes ont cherché à écrire  Seissan en gascon normalisé, utilisant donc les règles de la graphie telle qu'elle a été définie par l'Institut d'Etudes Occitanes ( IEO). Dans cette orthographe, le "che" s'écrivant  "sh.", pour ces puristes Chichan s'écrirait  donc Shishan. Voulant, de plus conserver le "e" de Sextius, voilà pourquoi, à l’arrivée,  notre emblématique Chichan s'écrit Sheishan…. Cette démarche sacrifie la tradition à la toponymie, science passionnante et pleine d’embûches.

Quant aux touristes ou aux nouveaux arrivants  s’exprimant en langue française,  pas évident de leur faire entendre que chez nous  Seissan , se prononce en fait comme s’il y avait un tréma sue le « i » ! Difficile , en fait de de leur donner une explication cohérente 

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles