Une maison qui affiche son âge

Roland Larrieux.JPG

Roland Larrieux, comme à chaque nouvelle année, a dû changer la plaque accolée sur la façade de sa maison. Ce n’est plus 211 ANS que l’on va lire désormais, mais 212 ANS.

A Tarsac, adorable petit village tout près de Riscle, les Larrieux occupent la maison du lieu-dit Moura depuis un siècle. Roland y est né, il y a 77 ans. Ce retraité de l’enseignement professionnel a pris l’habitude d’afficher, au milieu de la façade de sa maison, l’âge de celle-ci. « Je fais ça tout simplement par amour des vieilles maisons ; il y en a de moins en moins et c’est dommage ! » nous explique Roland, devant sa porte d’entrée où, au-dessus, gravée dans la pierre, on peut lire l’année de « naissance » de la bâtisse : 1807. Une maison « typique de la vallée de l’Adour, c’est-à-dire que la maison est exposée plein sud, et la grange plein est » précise Monsieur Larrieux qui rajoute en riant que toutes ces maisons seront encore debout bien longtemps encore car « ce sont les hommes de Napoléon qui ont bâti ça ; et ils ont suffisamment pillé l’Europe pour revenir les poches pleines et construire des maisons solides. »

Roland Larrieux a promis de continuer à afficher l’âge de sa demeure tant qu’il tiendra debout. Souhaitons-lui de faire encore de nombreux changements de plaques sur son mur. Et si vous passez par Tarsac, n’hésitez pas à sonner à son portail. Il sera heureux de vous parler de l’endroit de sa vie.

A Tarsac, maison de Roland Larrieux.JPG
A Tarsac, la façade de la maison de Roland Larrieux.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles