Menu

Manifestation de lycéens dans le calme à Nogaro

0 Retour au lycée 1bis 071218.jpg

Avec l’encadrement de la gendarmerie

Le matin du vendredi 7 décembre, des lycéens de la cité scolaire d’Artagnan de Nogaro ont manifesté dans Nogaro. Évaluer leur nombre est difficile, d’autant plus que le cortège s’est divisé au cours de la matinée. Si la proviseure, Sylvie Lepetitcorps estime qu’ils étaient 150, des témoins en ville parlent de 50 ou 60. Et, au retour à la cité scolaire, à 11 h 45, auquel Le Journal du Gers a assisté, les manifestants étaient tout au plus une quarantaine.

Certains brandissaient des gilets jaunes, lançaient des pétards et criaient « Macron, démission ! ». Tout s’est passé dans le calme et la bonne humeur. Manifestement les manifestants s’amusaient bien et donnaient l’impression de faire une farce aux « autorités » en général.

Arrivé devant la cité scolaire, le reste de la troupe s’est dispersé tout en jetant encore quelques pétards.

Une manif sécurisée

Les gendarmes encadraient la manif, ce qui est une bonne mesure de sécurité. Ne serait-ce que pour empêcher certains automobilistes de doubler rapidement, au risque de cueillir des manifestants sur leur capot, comme c’est arrivé il y a quelques années lors d’une manif du même genre.

La proviseure, qui a passé toute la matinée sur le terrain, nous explique que les manifestants, qui ont séché leurs cours, ne peuvent pas déjeuner à la cantine : « Qu’ils prennent des sandwichs en ville, ici, ce n’est pas un hôtel ! », conclut-elle.

1 Retour au lycée 1bis 071218.jpg
Retour au lycée
2 Sylvie peticorps proviseure 1bis 071218.jpg
La proviseure, Sylvie Lepetitcorps
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles