Menu

Le département particulièrement touché par les intempéries

35026738_10214880395155910_8152971147655249920_n.jpg

Les orages violents qui se succèdent ces derniers temps sur le pays n’ont pas épargné le Gers. Si aucune victime n’est à déplorer, la liste des dégâts occasionnés dans diverses communes ne cesse de s’allonger.  

Les pompiers du Gers ont effectué une centaine d'interventions en 24 heures, principalement pour des caves ou maisons inondées.

Du côté de Saint-Clar, c’est dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 juin, qu’un orage particulièrement violent s'est battu sur la zone de loisirs d'Escalaves.

Vers 1h du matin, les cent-vingt convives d'un mariage organisé au restaurant du lac se sont retrouvés bloqués sous un chapiteau menaçant de s'envoler. Il a fallu toute la vigilance des organisateurs pour éviter le pire.

Vers 2h, alors que l'orage diminuait en intensité et que les invités se réfugiaient dans le restaurant, un torrent  traversait la salle.

Les trombes d'eau dévalant les plusieurs hectares de bassins versant ont créé une inondation de la partie basse du parking bloquant l'accès à la base de loisirs.

Les pompiers intervenaient quelques minutes plus tard pour aider à l'évacuation du site qui se terminait vers 4h du matin.

Au bilan, de très gros dégâts sur le site, le restaurant, le parc animalier et la base de loisirs en grande partie détruite à quelques jours de l'ouverture. Des travaux vont être engagés dès cette semaine, une première réunion s'est tenue hier après-midi pour planifier les travaux. Une réunion d’experts a  lieu en ce moment.  

Des déviations ont été mises en place au niveau de l’Isle-Bouzon vers Saint-Clar-Lectoure, en passant par Miradoux.

D’autre part, la mairie va engager une demande communale de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Les personnes qui ont subi des dégâts sur leurs biens doivent d'abord faire une déclaration à leur assurance avec preuves à l'appui (photos, vidéos, preuves matérielles) et transmettre dans les plus brefs délais une copie du dossier de déclaration avec les preuves à la mairie.

Toujours en Lomagne, les secteurs de Sarrant et Mauvezin ont également subi de gros dégâts. Grêle, débordements du Sarrampion, de l’Arrats, inondations…A Samatan, de nombreux arbres ont été couchés par la force de ces intempéries. Les pompiers du département sont intervenus une partie de la nuit pour remettre les routes en état de circulation.  A Solomiac, c’est la Gimone qui est sortie de son lit. Elle est particulièrement surveillée du côté de Mauvezin et Gimont.

Dimanche soir, les trombes d’eau qui se sont abattues sur le secteur de Lombez ont provoqué de nombreuses coulées de boue. A Simorre, la cité Peyrin a dû être évacuée d’urgence par les pompiers, 15 personnes ont été mises en sécurité, et de nombreuses habitations ont été inondées. 54 pompiers et 26 engins ont ainsi été mobilisés juqu'à 7h30 ce lundi matin

Le département reste en vigilance orange aux inondations, avec risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

La prudence est de mise lors de déplacements, certains axes étant inondés et impraticables.

35066240_2153196071584243_3560609256539422720_n.jpg
La base de loisirs de Saint-Clar a été durement impactée
Catastrophe naturelle (2).jpg
34919496_2153196248250892_7066700843923275776_n.jpg
Photos D. Taupiac
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles