La participation citoyenne,un outil pour entretenir, améliorer les liens de l'Etat avec la population

DSC00691.JPG

Catherine  Séguin, préfète du Gers, le colonel Olivier Detcheberry commandant du Groupement de Gendarmerie du Gers et 7 maires des communes  ont signé le protocole de participation citoyenne.

Ce sont en effet les communes de Auradé, Barcelonne du Gers, Cologne,Le Houga, Nogaro, Riscle et Samatan qui suivent l'exemple initial de Mirande . De nouveaux protocoles sont à l'étude.

Les objectifs de la participation citoyenne a expliqué Catherine Séguin, tendent au  développement du  partenariat et la reconstruction du tissu social entre les acteurs de terrain  et la population pour une sécurité au quotidien  
Fondé sur le volontariat et la solidarité de voisinage « Voisins Vigilants » le dispositif se doit d'être dissuasif et préventif, véritable outil auxiliaire il ne peut en aucun cas se substituer à la Gendarmerie.  Le réseau établi  permettra de compléter le maillage actuel de la Gendarmerie.

La tâche des référents , après suivi d' une formation, est d'alerter, observer, signaler et apporter aide aux renseignements – sauf pour crimes et délits-  en appelant le 17 ( CORG), qui analysera et déclenchera éventuellement l'intervention. 
« Apprendre à faire ce qu'il faut ou qu'il ne faut pas et ne pas faire et comment ? » tel est le but de la formation à déclaré le commandant Detcheberry.
Trimestriellement une réunion regroupant élus, correspondants , gendarmerie sera programmée afin  de suivre le ressenti de la population et analyser les actions.

DSC00688.JPG
Les 7 maires et les autorités signent le protocole
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles