Menu

Arblade-le-Haut - Un livre photo fabriqué à l’école

0 Il a reçu le livre 1bis 030717.jpg

Lors d’une résidence d’artiste

Ninon Lemonnier est photographe, mais pas seulement : elle est designer graphique et vient d’achever sa résidence artistique le 3 juillet en faisant salle comble à Arblade-le-Haut (1). Une résidence dans le cadre de Création en cours (2), projet lancé par l’Éducation nationale et les Ateliers Médicis (3).

Création en cours

C’est « un projet d’écriture, de recherche et de création artistique, intégrant un volet de mise en partage et de transmission dans 101 écoles réparties sur l’ensemble du territoire français (métropole et outremer) ». Ninon Lemonnier fait des recherches sur la ruralité et la paysannerie sur tous les médias qu’elle explore. À l’heure actuelle, elle travaille sur et avec des jeunes femmes ou jeunes couples qui choisissent de leur plein gré de venir vivre et travailler à la campagne, en tant que paysans.

Apprentissage ludique

Lors de cette résidence, les enfants devaient apprendre la photo et l’édition. Pour faire le portrait d’une personne qui leur est chère, prendre des photos d’elle et écrire pourquoi ils l’avaient choisie. Et, avec tout cela, créer un beau livre. Ce livre, titré « Je te vois » (voir photo), a été donné à chaque enfant le 3 juillet.

Mais auparavant, l’artiste a donné un enseignement sur l’histoire de la photo, les techniques - y compris celle du sténopé (4) - la couleur, l’exécution d’ un portrait et les bases du montage.

Pour faire le livre, tiré à 50 exemplaires, 197 photos ont été sélectionnées sur 670 prises. Avec le portrait écrit, cela fait beaucoup de travail.

Les fruits de la résidence

Christine Carrère-Campistron, enseignante à l’école d’Arblade-le-Haut, estime que cette rencontre a été une grande chance et un outil précieux pour les élèves, qui ont élargi leurs pratiques et leurs connaissances. Car « la découverte du processus de création est riche d’enseignements ». Elle note aussi que l’école utilise de plus en plus des projets culturels variés pour l’éducation artistique et culturelle. C’est l’école comme lieu d’apprentissage et de plaisir (mais non de divertissement).

Notes

(1) Christine Carrère-Campistron nous dit sa satisfaction : « 100% des parents avaient répondu « présent », ce qui est une reconnaissance absolue du travail fait et une preuve de respect envers les enfants, l'artiste et l'enseignante ». (2) https://creationencours.fr/ (3) L’Établissement public « Ateliers Médicis » porte une double ambition :

  • développer un laboratoire de référence, un établissement dédié à la jeune création, aux émergences artistiques et culturelles ;
  • à partir de son déploiement à Clichy-sous-Bois et Montfermeil,

expérimenter et concevoir le projet architectural, scientifique et culturel d’un grand équipement culturel de dimension métropolitaine et nationale, qui ouvrira à l’horizon 2023. (4) Un sténopé est un dispositif optique très simple permettant d'obtenir un appareil photographique dérivé de la chambre noire. Il s'agit d'un trou de très faible diamètre dans le côté d’une boîte, tandis que le côté opposé est un écran sur lequel l’image est inversée de gauche à droite et de bas en haut (d’après Wikipedia).

1 Ninon Lemonnier 1bis 030717.jpg
Ninon Lemonnier
6 Une des personnes chères 1bis 030717.jpg - Pris sur un écran
Une des personnes chères- Pris sur un écran
7 Le meilleur ami 1bis 030717.jpg-
Le meilleur ami- Pris sur un écran
8 Deux meilleurs amis 1bis 030717.jpg
Deux meilleurs amis- Pris sur un écran
5 Les planches contact 1bis 030717.jpg
Les planches contact
4 Christine Carrère-Campistron et Ninon Lemonnier distribuent le livre 1bis 030717.jpg
Christine Carrère-Campistron et Ninon Lemonnier distribuent le livre
DR Christine Car-Camp 1bis Groupe-arblade-3.07.2017-0092.jpg
Ils ont reçu le livre- Photo communiquée par Christine Carrère-Campistron
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles