Menu

Un mini-camp de vacances interrompu

AL Mardi Gras IMG_9553 (2).jpg

En cause, deux enfants considérés comme cas contacts : une grande déception pour tous les autres

L'Amicale Laïque organise régulièrement, en été, des mini-camps sur une semaine. Le séjour qui débutait ce 19 juillet, en extérieur, s'adressait aux enfants de 8 à 11 ans.

Ce lundi, le groupe était constitué de douze enfants de l'Amicale Laïque du Centre de Loisirs de la Périssère, regroupés avec quatorze autres du CIAS (Centre Intercommunal d'Action Sociale) de la Ténarèze, encadrés par cinq animatrices, trois de l'Amicale Laïque et deux du CIAS.

Ces enfants partaient enchantés pour une semaine prévue au Domaine de l'Escapa, à Estipouy : dormir sous des tipis, une expérience nature et sauvage dont ils rêvaient tous et qu'ils attendaient avec impatience.

Mais la Covid-19 les a malheureusement rattrapés. Ils se sont retrouvés cas contacts.

En effet, parmi eux, un frère et une sœur ont dû être récupérés par leurs parents. Ils avaient côtoyé des cousins durant le week-end. Ceux-ci ayant été contrôlés positifs à la Covid, dès que leur mère en a été avertie, elle est venue sur place, ses enfants ont effectué un test salivaire qui s'est révélé, malheureusement, positif.

Trop tard, le lundi après le déjeuner, tous deux avaient déjà passé avec les autres un bon moment, après le trajet, la matinée et le repas en commun.

Au final, tout le monde ayant dû être déclaré cas contact, la décision de fermer le camp a été immédiate, tout comme le rapatriement vers leur domicile de chacun.

Ils sont donc tous partis à l'isolement en attendant les résultats des tests qu'ils ont dû effectuer.

Mireille Rozès, présidente de l'association, a tenu à nous préciser la chronologie des événements. Impossible à prévoir, la mère de famille a pris ses responsabilités dès qu'elle a eu connaissance de la mauvaise nouvelle et ensuite les encadrants ont assumé les leurs.

Seule reste certainement la grande déception de tous ces enfants. Il faut espérer que les tests reviendront tous négatifs et que ces jeunes dépendant de l'Amicale Laïque pourront rejoindre leurs petits camarades dès que possible au centre de loisirs de la Périssère.

En effet, cela n'empêche pas celui-ci de continuer à fonctionner, tout comme la CASA (Club d’Adolescents de l’Amicale Laïque).

L'Amicale Laïque est très vigilante et respecte une réglementation très stricte. En effet, le premier souci de l'association est bien sûr de prendre soin des enfants qui lui sont confiés.

Renseignements pour le centre de loisirs de la Périssère au 05.62.28.00.63 - mail : alc10@wanadoo.fr.

Pour mémoire, l'Amicale Laïque regroupe donc :

  • Le centre de loisirs de la Périssère
  • La CASA

mais elle comprend aussi ​​​la Ludothèque et une section associative, le club local de canoë-kayak.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles