Menu

Les collégiens découvrent les azulejos

Azulejos AAPP.JPG

L'Association des Arts Plastiques de Plaisance a réalisé une vidéo pour leur en faire découvrir l'histoire

En dépit du coronavirus et de ses contraintes, tout n'est pas à l'arrêt pour l'Association des Arts Plastiques de Plaisance (AAPP).

Les ateliers de découverte des métiers d’art ont pu être maintenus au collège de Plaisance grâce à l’initiative d’un professeur d’espagnol, Françoise Aramburu. Elle souhaitait initier ses élèves aux arts et à la culture du monde hispanophone par la pratique.

Son objectif était de faire découvrir des savoir-faire artistiques liés à la culture hispanique. Un groupe d’élèves de 3e du collège de Plaisance de l'option "Paseos culturales" a ainsi pu découvrir les azulejos et s’y essayer.

Christiane Fitzpatrick, céramiste installée à Jegun depuis plus de 40 ans, est l'animatrice de l'atelier. Lauréate du Grand Prix régional des Métiers d'Art en 1999, elle fait renaître les faïences oubliées de Gascogne qui, pour cette artiste, font partie intégrante du patrimoine du Gers. 

Pour expliquer aux collégiens ce que sont les azulejos, l'AAPP a réalisé un diaporama très documenté, intitulé « A la découverte de l'azulejo – L'art et la manière ». D'une durée de quinze minutes, il explique l'histoire de ces petits carreaux émaillés d'influence arabo-mauresque qui ont fait leur apparition en Espagne au XIIe siècle. Il décrit la technique de fabrication, les avantages de leur utilisation. Un peu oublié au XIXe siècle, il réapparaît au XXe siècle avec l'Art nouveau ; les frises vont alors orner les façades de maisons, boutiques ou restaurants.

Au collège, deux séances ont eu lieu et, à leur issue, les élèves ont réalisé des carreaux personnels avec des illustrations dues à leur imagination. Ces œuvres seront exposées au prochain salon des métiers d'art en mai 2021.

L'AAPP  fait encore intervenir la vidéo pour expliquer la technique de fabrication des azulejos ; le spectateur peut ainsi suivre la fabrication pas-à-pas des carrés fabriqués par les élèves. Pour les découvrir en plein travail, cliquez sur cette seconde vidéo

L'association prévoit d’autres interventions avec des artisans d’art sur les thèmes de la poterie précolombienne et la mosaïque trencadis [1] si le protocole sanitaire continue à le permettre.

 [1] : Le trencadis est un type de mosaïque à base d'éclats de céramique, typique de l'architecture moderniste catalane. La suggestion d'un dessin cohérent et le passage brusque à un dessin chaotique caractérisent le trencadis. Cette technique est aussi appelée « pique-assiette ».

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles