Menu

Cinéma de l'Astarac

001cinema mirande 2.JPG

D'un festival à l'autre

C’est la semaine des festivals au Ciné Astarac de Mirande, Mercredi 30/09 le festival du film d’environnement Fredd propose le documentaire «  Wetlands » qui nous emmène en Camargue devenue réserve de biosphère grâce au combat de l’ ornithologue Luc Hoffmann , et Vendredi 02/10 à 19h la séance en étoile du festival Indépendance et Création se fera en présence de deux jeunes réalisateurs qui présenteront en avant-première leur nouveau film « Teddy » !

Teddy

Les jumeaux Zoran et Ludovic Boukherma se sont fait remarqué en 2016 avec le succès de leur premier long-métrage « WILLY 1ER » une fable philosophique bienfaisante sur un inadapté social dans la campagne française (récompenser au festival de Deauville 2016).

Ils seront présent au Cinéma Astarac vendredi 02/10 à 19h pour présenter « Teddy » sélectionnée au festival de Cannes 2020 et coup de cœur du festival de Deauville 2020. Dans la continuité de leur premier long-métrage “Willy 1er”, “Teddy” évoque la marginalisation de certains individus du fait de l’exclusion. 

Tourné dans les Pyrénées orientales avec des comédiens non-professionnels accompagnés de grand professionnels ( Noémie Lvovski et Anthony Bajon, Nominer Aux César 2019 pour « La Prière » ) , le film suit Teddy, un jeune marginal, qui un soir de pleine lune est griffé par une bête inconnue ; les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales …

Film de genre ou réflexion sociale, soyez les premiers a en juger avant-même les critiques de la presse, car ce film ne sortira en salle qu’en janvier 2021 !!

En attendant voici ce qu’en dise les réalisateurs « On voulait inscrire le film dans un contexte très réaliste, ce qui nous intéressait , c’était comment une accumulation de frustrations pouvait entraîner une forme de colère qui peut, dans certains cas, déboucher sur une forme de monstruosité. » Pour les âmes sensible, nulle inquiétude à avoir, les frères Boukherma ont fait le choix de ne pas montrer la violence, ils déclarent : « Laisser le spectateur imaginer ce qui est en train de se passer nous semble plus intéressant. Finalement, on a préféré laisser la place à l’imaginaire et au doute : est-il un loup-garou ou croit-il qu’il en est un ? »

La séance Mirandaise du Festival Indépendance et création est comme chaque année, gratuite, alors venez nombreux à la découverte de ces futurs grands noms du cinéma français !

Wetlands

Avant cela, la semaine commencera en beauté dans les paysages grandioses de Camargue dans «  Wetlands » un documentaire faisant la lumière sur l’ œuvre immense de Luc Hoffman un humaniste et visionnaire à l’origine de la création de la convention de Ramsar, unique traité signé par 170 pays qui s’engagent en faveur de la protection des zones humides de la planète. Ce film est présenté dans le cadre du festival du film d’environnement,  originalement prévu en avril il a été reporté en raison de la crise sanitaire  à ce mercredi 30 septembre à 20h30.

Pour votre santé et celles de vos proches, le port du masque est obligatoire au Ciné Astarac pendant toute la séance.

 

 

Au Ciné Astarac de Mirande :

Mercredi 30/09 à 20h30 «  Wetlands, l’héritage de Luc Hoffmann » Tarif habituel cinéma

Vendredi 02/10 à 19h00 « Teddy » Ciné-rencontre en présence des Réalisateurs du film Zoran et Ludovic Boukherma. Séance Gratuite. 

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles