Menu

Le pâté froid à la mode "équine"...

images.jpg

Aujourd'hui, 1er avril, jour des farces... Même si on n'a pas trop la tête à en imaginer, il me revient en mémoire un bon tour que l'on avait joué à un "voleur" de pâté !

Le pâté froid était un pâté fabriqué autrefois à la campagne.

C’était de la viande de porc hachée que l’on mettait dans des pots en verre – pots que l’on trouvait dans les paquets de lessive - avec une couverture de graisse pour qu’il ne moisisse pas car le pâté n’était pas cuit. On enveloppait le pot de papier journal que l’on maintenait avec du ficelon.

Je me souviens d’un camarade de lycée qui apportait, tous les lundis, dans son sac, deux pots de pâté et à la récréation, pour le goûter, nous nous régalions.

Un jour, il nous dit : « Pas de goûter, on nous a volé les pots de pâté ! »

On donne des noms, on soupçonne ceux qui avaient connaissance de ces pots mais sans preuve, rien n’est possible.

Le lundi suivant, il nous dit : « Cette semaine, il n’y aura pas de goûter avec du pâté mais j’ai tout de même préparé des pots. J’ai bien enduit les bords des pots de graisse, j’ai mis à l’intérieur du crottin de mon cheval, j’ai recouvert d’une couche de graisse et ai enveloppé les pots de papier journal et je les ai mis dans mon sac."

Bien entendu, quand il va voir si les pots sont toujours dans son sac, il constate qu’ils ont disparu

On peut imaginer ce que le voleur trouva au bout de son couteau quand il tailla dans le pot….

Le lycéen put ramener, tous les lundis, ses deux pots de pâté, plus personne ne s’aventura à les lui voler...

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles