Menu

Difficile d'imaginer l'univers de Federico Fellini sans la musique de Nino Rota

Rota 2R6A6098.jpg

Quelques-unes des plus belles pages musicales écrites pour le septième art... étaient au programme du concert de la Sainte-Cécile, à Condom.

La collaboration entre le réalisateur et le compositeur a donné naissance à des chefs-d'oeuvre. Ce sont les musiques de quelques-uns d'entre eux qui se retrouvent au programme du concert de samedi 14 décembre, au Théâtre des Carmes. 

Cette soirée, présentée par Yann Carré, le jeune président des Amis de la musique, restera dans la mémoire des Condomois, grâce à l'harmonie et la profondeur musicale des divers instruments.

Malgré un parking fermé pour cause d’inondation, un public nombreux est venu écouter l’harmonie de Condom, dirigée par Laurent Nanni, et celle de Saint-Émilion avec à sa tête, José Vicente Da Silva.

La présentation des différents morceaux par Paul Lafontan - la musique de La Strada, notamment - a mis en exergue le parcours cinématographique des musiques de Nino Rota.

Au programme donc, Nino Rota, un compositeur et un chef d’orchestre hors du commun avec 170 musiques de films, 11 opéras, 4 symphonies, 9 concerti et de nombreuses musiques de chambre.

Difficile certainement pour les musiciens de faire un choix ! Ils proposeront ainsi d'écouter La Strada, Roméo et Juliette, Les clowns, Juliette des esprits et douze autres morceaux aussi fameux. Pour terminer en remerciements aux spectateurs, par une reprise des clowns, extraordinaire !

Le public émerveillé avait du mal à arrêter ses applaudissements, récompensant ainsi le travail énorme fourni par les chefs et les musiciens.

Condom possède un ensemble de haute qualité qui fait tout pour émerveiller son public. Une occasion unique pour les musiciens, logés chez leurs confrères de Condom, de comparer leurs pratiques et leurs sensibilités.

Il est à espérer que cette superbe prestation sera reconduite de nouveau à Condom et que des spectateurs viendront s'ajouter à ceux qui ont apprécié l’excellence de ce travail de l'harmonie condomoise avec à sa tête, Laurent Nanni.

En attendant, le même spectacle était présenté ce dimanche 15 décembre, à l’église de Saint-Clar, et les concerts retour auront lieu à Saint-Émilion les 18 et 19 janvier 2020.

Rota 2R6A6117.jpg
L’ensemble musical sous la direction Laurent Nani - Photos Marc Le Saux
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles