Menu

Fermeture de la Trésorerie : les élus du territoire expriment leur désaccord

Capture d’écran (51).jpg

Les maires du territoire du Fezensac se sont retrouvés, à l’initiative de Michel Espié, maire de Vic, devant la Trésorerie de Vic-Fezensac pour protester contre sa fermeture prévue à l’horizon 2022. Près d’une quinzaine de maires étaient présents pour exprimer leur mécontentement.

Michel Espié, maire de Vic-Fezensac, a pris la parole pour rappeler l’importance des services dans les territoires ruraux comme le Fezensac et regretter la volonté de fermeture de ce « guichet » important pour les administrés et les élus.

« La fermeture de la trésorerie, c’est un service aux collectivités et un service aux usagers qui s’en va (…) Est-ce vraiment logique de devoir aller au bureau de tabac pour régler ses dépenses ? Pour les contribuables les plus en difficulté, quelle oreille attentive pourra prendre le temps pour l’accueillir et négocier avec lui un échéancier ? On nous annonce que l’accueil sera bien meilleur grâce aux permanences assurées dans les « Maisons France Services ». Mais en réalité, quelle sera la pérennité des permanences assurées par le Trésor Public à la Maison de services aux publics ? ».

Il a également exprimé ses inquiétudes quant au service d’accompagnement des collectivités par le Trésor Public :

« Si la Trésorerie de Vic ferme, c’est la fin du conseil aux communes rurales, aux petites collectivités qui sont les nôtres. Comment un conseiller du trésor public, même très compétent, pourra-t-il assurer l’accompagnement de plus d’une cinquantaine de collectivités alors qu’aujourd’hui déjà les trésoriers peinent avec seulement la moitié ? »

Le conseiller départemental, Robert Frairet, a, quant à lui, regretté le désengagement grandissant de l’État en citant également l’exemple des écoles rurales. « Malheureusement, ce sont les collectivités locales qui sont obligées de prendre le relais. Je tiens, aujourd’hui à réaffirmer le souci des élus du Département à maintenir les services de nos territoires » a-t-il expliqué, prenant acte de la décision de la DGFIP en ce qui concerne la fermeture.

Les élus espèrent, par ce rassemblement, interpeller la Direction des Finances publiques afin qu’elle revoit son projet de fermeture. Le maire de Vic-Fezensac souhaite ouvrir un dialogue sur le sujet.

« Non, nous ne voulons pas voir la trésorerie fermer. Oui, nous défendrons les services publics de notre territoire. » a-t-il conclu.

 

13b53811b4b712d7443a813c245b56db.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles