Menu

Hommage rendu à Christine Renon

P1610364.JPG

Les syndicats d'enseignants ont manifesté, devant les locaux de l'académie, avec calme et émotion

Ce jeudi 3 octobre, à 17 h 30, à l’appel de l'intersyndicale SNUipp/FSU, SNUDI-FO, SUD Education, SE-UNSA, une cinquantaine de personnes, dont une majorité d’enseignants du primaire, s'est rassemblée devant les locaux de l’inspection académique. Il s’agissait le jour des obsèques de Christine Renon de rendre hommage à la directrice d’école maternelle de Pantin (93) qui a mis fin à ses jours, sur son lieu de travail, le 21 septembre dernier.

Ce sera dans un silence quasi religieux qu’Estelle Aries (SNUIPP FSU) lira avec une émotion contenue la lettre de Christine Renon signée « Une directrice épuisée ». De son côté Betty Jean dit Tessier (FSU) se fera l’écho de cette lettre en reprenant presque points par points les motifs du geste de la directrice de l’école primaire. Lequel traduit « le mal être de la profession » face « à la multiplication et la lourdeur des tâches », « parfois les relations compliquées avec les parents d’élèves », « la pression institutionnelle » et «ses injonctions parfois contradictoires» … « Il faut maintenant des réponses concrètes pour garantir la santé, l’intégrité morale et physique des personnels », conclura Betty Jean dit Tessier juste avant la minute de silence en hommage à Christine Renon.

P1610360.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles