Succès de la journée “Bien vivre la transition”

St Puy 20190525_113659.jpg

Le Printemps des Colibris 32 proposait, ce samedi 25 mai, une journée “Bien Vivre la Transition” au Moulin d'Escapat.

Le programme était enthousiasmant, le lieu propice, l’énergie et la convivialité, vivifiantes. Les producteurs bios et locaux étaient présents. Le petit marché a été bien apprécié, notamment les fromages de Marie, le vin de Benquet, les légumes de Carine et Camille, le jus de raisin et les huiles de Jean-Claude Labidalle, du pain, du miel, le SEL de Gascogne ! De quoi bien remplir son panier...

Le matin, se déroulaient des ateliers créatifs pour la fête des mamans : dessins à la peinture végétale, bougies à la cire d'abeilles, extraction du miel et jeux traditionnels, quilles au maillet…

A midi, repas partagé à l'ombre des tonnelles et des arbres fruitiers. En début d’après-midi, ce n'est pas la sieste qui fut proposée mais un grand moment avec une balade dans la Chanson Française. Le duo Alma créé par Magali et Alain a offert un merveilleux répertoire, interprété et accompagné magistralement. Puis, les intervenants des Colibris 32 Coeur de Gascogne ont animé une thématique d'actualité “Bien vivre la transition”. Dony a présenté le mouvement des Colibris en donnant des informations sur les changements intérieurs. Toute une démarche qui bascule du besoin d'avoir au bonheur d'être. Ensuite, Didier a évoqué les changements extérieurs où crise économique, sociale et écologique se conjuguent.

L'état des lieux et le diagnostic suffisamment crédibles suggèrent  le choix entre être endormi ou s’éveiller. Là, le choix s’impose : prendre soin de notre Terre-Mère est essentiel sans remettre au lendemain ce que nous devons faire aujourd’hui. Il est temps encore de bien faire, c'est pourquoi nous gardons l’espérance, nous dit-il. Puis, Willy a encouragé le public, exemples à l’appui, à prendre conscience de nos aptitudes et capacités à gagner en autonomie, à économiser en préservant le bon sens. Des agriculteurs ont conté leur transition, c'est-à-dire comment basculer du statut d’exploitant agricole à l’état de paysan. La cerise sur le gâteau de ce moment de partages fut apportée par Guillaume sur le sujet de “nos enfants en devenir”. En effet, les Colibris 32 Cœur de Gascogne accompagnent l'école primaire d'Aubiet pour une sensibilisation à la nature, modestement mais très efficacement.

Juste avant le verre de l'amitié offert par la Bio-Coop de Condom, les remerciements ont été adressés aux propriétaires des lieux, Nathalie et Jules, aux partenaires DFM930 et au conseil départemental, à la municipalité, à tous les bénévoles et surtout à tous les participants ayant permis la haute tenue de ce Printemps des Colibris et dont le succès appelle, l’été, l'automne et sûrement l'hiver.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles