Menu

Les parents d'élèves inquiets sur la fermeture d'une classe

P1520982.JPG

Au pied de la tour-porte, une vingtaine de parents et quelques enfants ont, ce samedi matin 9 février, manifesté - pancartes, banderole et distribution de tracts à l’appui - contre l’éventuelle suppression d’un poste de professeur des écoles. Une école primaire qui compte aujourd’hui  4 enseignants, 66 élèves qui seront 72 à la rentrée prochaine, auxquels il faut ajouter 8 enfants en toute petite section.

« Nous ne pouvons pas accepter cette suppression de poste en raison de ses conséquences », révèle Nelly Bluteau, parente d’élèves. Et de détailler la situation qui sera le passage de 4 classes à 3 classes, avec une classe qui aura quatre niveaux « et donc un enseignement moins individualisé pour les enfants ». Il y a aussi l’inquiétude de voir la fermeture de la toute petite section qui, si elle s’avère, entraînera la scolarisation des enfants vers d’autres villages et « ceux-là ne reviendront pas à Barran ».

« Enfin, s’interroge Nelly Bluteau, que deviendront les infrastructures mises en place par la commune, comme celles de la maison de la petite enfance, du CLAE, de l’ALAE ?». Les interrogations sont nombreuses avec les craintes de voir le village s’éteindre.

Un rassemblement départemental devant la DSDEN (Direction des services départementaux de l'éducation nationale, rue Gambetta à Auch), est prévu à partir de 13 heures, le 13 février, suivi d'une manifestation vers la préfecture à 14 h 30.

P1520984.JPG
P1520986.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles