Menu

Christ Kibeloh, une génération consciente en éveil !

Christ Kibeloh.jpg

Si le 21e siècle rime avec "Nouvelles Technologies", ce jeune écrivain de 23 ans n'est pas en reste ; il se sert bien des TIC pour transmettre sa passion, ce qui bouillonne dans son cœur.

Christ Lorez Kibeloh, originaire du Congo Brazzaville, pays qui l'a vu naître il y a plus de deux décennies, est un écrivain hors pair, unique en son genre et style d'écriture.

Footballeur par passion depuis son plus jeune âge, en 2016, il a vu son rêve de devenir sportif professionnel, chamboulé à la suite de plusieurs incidents corporels survenus au cours de sa carrière footballistique.

Né d'une famille de cinq enfants, il débute son parcours scolaire au Congo Brazzaville où il parvint à entrer dans l'équipe nationale des moins de 23 ans. En quittant son pays d'origine à l'âge de 15 ans en 2010 pour la France, sa nouvelle patrie où il réside actuellement, Christ découvre un autre univers où le football est fièrement valorisé, où les jeunes sont libres de déployer pleinement leur potentiel.

Bien entendu, il a cru en un avenir meilleur dans le sport, jusqu'à ce que des incidents de force majeure l'obligent à lâcher prise : entorse, foulure, blessures de tout genre auxquels un sportif peut s'attendre.

Une porte qui se ferme, une autre qui s'ouvre ! Après avoir reçu un carton rouge qui a mis fin à sa carrière de sportif en 2016, une pensée d'écriture et de littérature naquit au plus profond de son cœur, comme pour dire de ne pas désespérer en dépit des échecs et mauvaises histoires du passé.

Christ se lance dans une nouvelle carrière qui n'est pour autant pas ennuyeuse du fait qu'une nouvelle passion venait de naître ; le passionné du ballon rond devient amoureux des lettres, un amour qui lui a coûté cher, au prix de ses blessures physiques. Si la souffrance forge le caractère, celui de Christ s'est vu fortifié par un attachement sans mesure pour la plume.

Après un passage remarquable au Lycée Condorcet où il obtient son baccalauréat, Il se sent ressourcé et rafraîchit comme par une brise fraîche qui fit naître en lui une âme d'écrivain. Inspiré par des histoires vraies tirées de son adolescence en terre africaine, Christ pour les uns, Lorez pour les autres, se voit revêtu d'une grande détresse pour les personnes en difficulté, incapables de voir le bout du tunnel.

C'est ainsi que naît son premier roman Rayane l'orphelin, paru en 2016 aux Éditions ICN France Libris. Un roman qui nous relate la vie d’un jeune orphelin qui habite dans un village sous-développé d’Afrique (Madiya) dans une zone où la télévision, les téléphones portables ou encore l’ordinateur n’existent pas. Il (Rayane) tient seul l’unique épicerie du village, après la mort de son père et de sa mère. Un soir, il tombe amoureux d’une jeune fille inconnue et décide de se lancer à sa recherche, faisant un long voyage qui durera plusieurs années.

Dans son second roman intitulé Retour en arrière Issa, roman d’aventure de cent six pages publié aux éditions EdiLivre, Christ nous raconte l'histoire d'Issa, un jeune adolescent de 17 ans issu d’une famille aisée, résidant dans un quartier de Brazzaville, capitale de la République du Congo. Issa rencontra du jour au lendemain des événements tragiques qui marquèrent tout le reste de sa vie. Un livre à lire absolument dont l'histoire a été tirée d'un vécu.

Marie, troisième roman de Christ, est une nouvelle parue aux éditions France Libris, dans laquelle il parle de Victor, un jeune homme de 18 ans, résidant à Rozen-Arles (France) avec sa famille. Pour poursuivre ses études universitaires, il est contraint de quitter sa ville d’origine pour Belleville, une ville qu’il ne connaît pas, où il est exilé pour construire sa vie. A peine arrivé sur Belleville-sur-Mer, Victor tombe amoureux d’une jeune fille inconnue qu’il va essayer de conquérir.

Dans son quatrième livre Une vie d'enfer, dont la sortie est vivement attendue, l'auteur traite d'un sujet très diversifié évoquant la famille, le racisme, l'étranger, la politique, les médias, etc. C’est l’histoire d’un homme touché par une malédiction et qui est toujours aux mauvais endroits et aux mauvais moments. Nous sommes impatients de découvrir quelle saveur Christ réserve à nos papilles gustatives dans ce quatrième roman qui relate bien entendu des faits réels issus d'une société du 21ème siècle dotée des techniques modernes d'apprentissage et de lecture.

Comme une cerise sur un gâteau d'anniversaire, l'Académie du bassin d'Arcachon (Sud-ouest de la France) a récompensé notre jeune écrivain du prix du "Jeune Auteur" en 2017. Le meilleur reste à venir pour ce jeune auteur congolais, nous en sommes convaincus.

William Iwandza

Photos DR

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles