Menu

Tardive et à petits pas la grippe arrive

thermometre.jpg

L'Occitanie, une des premieres régions touchées

La grippe arrive en France. Cette année, l'épidémie est plutôt en retard. Elle nous aura au moins épargnés pendant les fêtes de fin d'année, mais pas oubliés, puisque selon les dernières données publiées par les autorités sanitaires au moins cinq régions sur 13 viennent de rentrer en pré-épidémie, c'est-à-dire la phase qui précède en général d'une semaine le début de l'épidémie à proprement parler.

les virus grippaux commencent aussi à circuler de façon intense en Île-de-France, en Occitanie, en Bourgogne-France-Comté, en Centre-Val de Loire et dans le Grand Est.

Fièvre élevée, frissons, fatigue, nez qui coule, mal de gorge, les symptômes sont là, c'est trop tard vous avez la grippe, mais épargnez votre entourage. Si la grippe saisonnière reste la plupart du temps bénigne, elle est cependant à l’origine de centaines de milliers de décès annuels, principalement chez les personnes au système immunitaire affaibli d'ou l'importance de la vaccination. Mais attention l'épidémie peut prendre de l'ampleur et devenir plus sévère. Le XXe siècle a été marqué par quatre pandémies de grippe, dont la « grippe espagnole » responsable de milliers de morts dans le monde. 

Les autorités sanitaires sont claires sur le sujet : une grippe saisonnière "met à plat" mais elle reste normalement supportable. Chez les personnes en bonne santé, la guérison se fait habituellement en une semaine. "Une fatigue est fréquemment ressentie pendant les trois ou quatre semaines suivantes et une toux sèche peut persister durant deux semaines", précise l'Assurance maladie. D'autant que cette maladie étant causée par un virus, les antibiotiques qui tuent les bactéries, ne sont pas recommandés.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles