Menu

"Vous président : Vos mesures de sécurité routière ?"

driving-2732934_960_720.jpg

La fameuse mesure des 80 km/h sur route ne plaît pas à tout le monde, c'est le moins que l 'on puisse dire. Pourtant, ce nouvel amendement a été décidé pour améliorer la sécurité routière. Cependant, beaucoup considèrent que cette mesure ne sera en rien efficace et que bien d'autres décisions pourraient contribuer à la baisse de la mortalité sur les routes.
Mon Auto Assure a donc interrogé 1278 personnes de tous bords du 15 à 31 mars pour savoir, selon elles, quelles mesures seraient bénéfiques.

L'accent mis sur la formation
De cette enquête, il ressort que les automobilistes voudraient principalement améliorer la formation et le suivi général des conducteurs. Un tiers des mesures proposées sont relatives à cet aspect. Il est notamment question de la mise en place d'un stage gratuit sous des conditions climatiques spécifiques (85% des automobilistes le proposent), d'un examen médical pour les plus de 65 ans (84%) et d'un système de mise à niveau (82%).
Pour ce qui concerne la formation au plus jeune âge, on retrouve aussi près des trois quarts des sondés qui souhaitent davantage d'heures de formation pour la prévention routière à l'école et près des deux tiers qui voudrait une formation complémentaire pour les jeunes conducteurs. En gros, la sécurité passe aussi, sinon surtout par la bonne conduite, plus que par les limitations.

Améliorer les routes et infrastructures
Les progrès doivent aussi passer par la refonte des infrastructures routières. Ce n'est pas un hasard que la mesure la plus souvent citée par les automobilistes est l'amélioration de l'état du réseau routier, à 92%, suivie par l'augmentation du nombre de rambardes de sécurité pour les motards (89%). Aussi, 69% souhaite un plus grand nombre de pistes cyclables et 72% voudraient un feu type « compte à rebours » pour les piétons. Une façon de rappeler que le combat pour la sécurité routière va au-delà de l'automobile.
A noter que l'on retrouve 55% qui voudraient imiter l'Allemagne avec ses portions d'autoroute sans limitation de vitesse.

La répression peu suivie
En revanche, le côté répressif encouragé par les pouvoirs publics avec les radars et les limitations est déjà moins suivi. Déjà, seulement 59% des sondés souhaitent réduire les radars fixes pour encourager des contrôles physiques. Mais surtout, ils ne sont que 44% à soutenir la mesure des 80 km/h sur toutes les nationales, ce qui en fait la mesure la moins suivie de tout le sondage ! De manière générale, les mesures répressives souhaitées par les sondés sont en bas de la liste.
Cela étant, ils sont malgré tout deux tiers à encourager la suspension du permis si le portable au volant est combiné à une autre infraction. Ils sont à peu près le même nombre à vouloir rendre obligatoire l'éthylotest antidémarrage pour tous les véhicules. Enfin 52% souhaitent l'introduction de la tolérance 0 pour l'alcool.
Ce sondage a rencontré un très fort engouement avec beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux. A voir si le gouvernement en prendra note...

Illustration Pixabay.com

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles