Menu

Petite parenthèse

20170413_132425.jpg

Cocottes et lapinous

Si vous avez fait vos courses ces derniers temps, vous n’avez pas pu y échapper. Il flotte d’entrée dans les rayons comme un air de basse-cour : poules, œufs, lapins… Chacun y va de ses appâts dorés et colorés pour vous faire succomber. Et à moins d’être allergique au chocolat, difficile de résister.

Mais pourquoi des œufs, des poules et des lapins ?...

Bien avant d’être récupérée au Moyen Âge par les fêtes religieuses, on retrouve cette tradition d’offrir des œufs pour célébrer la germination et la renaissance de la nature dans l’Antiquité, chez les Perses, les Egyptiens et les Romains. Poules et poussins ont donc tout naturellement suivi. Car qui de l’œuf ou de la poule ?...

Le lapin, ou plus exactement le lièvre,  trouve également  son origine dans les fêtes tout aussi païennes, mais anglo-saxonnes. Symbole d’amour et de fécondité par excellence, il entre dans la légende grâce à la déesse du printemps et de la fertilité Eostre, représentée accompagnée d’un lièvre, qui serait donc devenu son emblème. 

Il aura fallu patienter jusqu’au XIX siècle pour voir apparaître (enfin !) ces symboles en chocolat, grâce au génie de philanthropes gourmands qui développent les techniques de travail du cacao et l’invention de moules qui permettent de lui donner des formes diverses.

Pourvu que les poules ne nous posent pas un lapin ce week-end !

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles