Abbaye de Flaran : Le huitième sillon s'ouvre sur le monde rural roumain

P1280836.JPG

Un authentique reportage anthropologique social et culturel du photographe Jean-Jacques Moles

Tel  le laboureur infatigable, les sillons se suivent à l’abbaye de Flaran pour nous faire découvrir la ruralité mondiale à travers la photographie contemporaine. « Une thématique originale qui se trouve paradoxalement n'avoir jamais été traitée comme telle en France et a fortiori dans la région Midi-Pyrénées », souligne Michel Hue, le directeur de l’abbaye et Conservateur départemental du Gers.

Et pour ce huitième sillon, le réfectoire des moines ouvre ses portes au « photographe-voyageur », Jean-Jacques Moles et ses photographies pour son exposition intitulée « Je suis Grigore ... un monde rural roumain ».

Durant vingt cinq années ce dernier est allé à la découverte de ce monde rural roumain de 1990 à 2015 pour nous en délivrer son intimité. Il en revient avec des portraits d’hommes et de femmes dans leur environnement quotidien, le travail, les fêtes familiales, leurs joies, leurs peines …  Un authentique reportage anthropologique social et culturel qui n’est pas sans rappeler ce que fut la vie dans nos campagnes françaises il y a plus de 50 ans. Ce qui toucha particulièrement la députée Gisèle Biémouret laquelle apprécia la mise en valeur « de ces regards, de ces mains, de ces gens qui travaillent ».

L’exposition « Je suis Grigore ... un monde rural roumain » est ouverte jusqu’au 19 mars 2017. 

P1280832.JPG
Michel Hue, le directeur de l’abbaye et Conservateur départemental du Gers, entouré du photographe Jean-Jacques Moles et de la députée, Gisèle Biémouret.
P1280842.JPG
Une séduisante roumaine va pied pied nu dans les champs.
P1280843.JPG
Une famille Rom.
P1280847.JPG
Beaucoup de monde lors du vernissage qui s'est déroulé le vendredi 21 octobre.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles