Une maignautoise, Marine Cusinato, épouse un Béarnais, Pierre Lahore Carrate

IMG_1613-2 (2).jpg

Ce fut un très beau mariage.

Le samedi 17 septembre, elles étaient nombreuses les voitures à gravir la côte qui mène au village de Claracq, un castelnau chargé d’histoire, situé sur une éminence qui domine la vallée du Gabas, dans les Pyrénées Atlantiques. Il y avait même un véhicule hippomobile tiré par deux superbes percherons, et conduit  par le jeune marié ! La raison ? le mariage d’un enfant du pays. En effet Pierre Lahore Carrate, commercial, épousait ce jour-là Marine Cusinato de Maignaut-Tauzia, employée au Conseil Départemental des Hautes Pyrénées, tous deux parents d’un petit Arthur. Il y avait donc foule devant la mairie où se déroulait le mariage civil célébré par le maire de cette commune, en présence des familles des jeunes époux et de leurs très nombreux amis où l’on remarquait beaucoup de Valenciens. Puis le cortège se rendait à La petite église romane située de l’autre côté du village, pour la cérémonie religieuse et la bénédiction des anneaux par l’abbé, l’oncle du marié qui, dans la foulée, administrait le sacrement du baptême au petit Arthur. Après une sortie de l’église sous une haie d’honneur constituée par des ballons de foot et des raquettes de tennis brandis par des amis de clubs, le tout sous des rafales de confettis, c’était le vin d’honneur, puis le repas de noce et, enfin pour terminer la journée, dans la salle des sports, un buffet et une soirée festive dans une ambiance très animée. Tous nos vœux de bonheur et de prospérité aux jeunes mariés, longue vie au petit Arthur, ainsi que ses félicitations aux familles.

Claude Laffargue

IMG_1613-2 (2).jpg
Marine et Pierre à la sortie de l'église.
393 (2).jpg
Arthur et ses parents.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles