A l'affiche de Ciné 32 : optimisme, progression, indépendance(s) ... et ce n'est pas du cinéma

DSCN0992.JPG

une Assemblée Générale en tous points positive

Avec ses 447 adhérents, nombre croissant chaque année, l'association Ciné 32 a le vent en poupe.
Outre ses nombreux adhérents elle peut s'enorgueillir de promouvoir le cinéma dans tout le Gers et d'obtenir des scores d'entrées toujours en hausse .
A Auch en 2015 ont été enregistrées 194 765 entrées dont 184 893 entrées publiques et 9 821 entrées scolaires, 375 000  autres réparties dans les salles du Gers ; malgré une baisse de la fréquentation cinématographique nationale (- 1,4%), non seulement elles se maintiennent  dans le département mais affichent de nouveaux records à Ciné 32.
Sylvie Buscail, déléguée générale de Ciné 32, a exposé en détail le champ d'action de l'association à Auch et dans le département, sur les écrans, dans les salles, en plein air, sur site avec Bistrot Ciné ... auprès des jeunes (Ciné scolaire, animations , partenariat avec le lycée du Garros ,etc...) et des moins jeunes , quel déploiement d'énergie et de créativité !
En 2015, tous les cinémas du Gers ont obtenu un classement art et essai, certains avec des labels, ce qui expliquerait l'importance, 10 % de plus que la  fréquentation moyenne française pour ce type de film. 
« American Sniper » ,film d'art et d'essai, est 20 ième  avec 2213 spectateurs, le record étant battu avec « Stars Wars » et son public de  8382  fans. Quand même !
Mention spéciale pour le festival Indépendance et création  et ses 51 longs métrages  sur 117 séances , de 26 nationalités différentes qui a enregistré une fréquentation record, plus de 15000 entrées  et  accueilli  , cinéastes,comédiens, artistes  reconnus et distributeurs.
 Il représente un budget de 100 000 euros , 345 nuitées sur 6 jours et 6 établissements , 3800 repas servis. 
Ciné 32  c'est aussi 32 salariés, pour l'équivalent de 17.73 temps plein, et de nombreux bénévoles actifs.

Alain Bouffartigue, Président fondateur, a présenté le  rapport moral   «  de cette formidable année 2015 » relaté la renaissance singulière d'un cinéma voué à disparaître, il a remercié  élus, pouvoirs publics, spectateurs, équipes et conclu «  Vive la vie, vive nos valeurs, et vive Ciné 32 »

Pour terminer, le rapport financier 2015, fait mention d'un résultat positif de 62 683 .10 euros , le commissaire aux comptes a approuvé.

C'est inédit : un projet  mené par Ciné 32 va éclore au quartier du Garros en 2017, une résidence d'artiste dans laquelle Tamara Erde, réalisatrice israëlienne travaillera un web-documentaire avec les habitants.
L'évolution du projet sera à suivre sur le journal de Ciné 32.

DSCN0996.JPG
DSCN0998.JPG
l affiche du festival Indépendance(s) et Création 2017
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles