Aignan y toros

AIGNAN   Y  TOROS

 

 

Le  retour   des  Albaserrada

 

 Ce  fut  un   fer prestigieux  autour  des  années    60  où  le toro Laborioso  fut  gracié à  Séville ,il  devint   pendant   12 ans  le  semental  de  la ganadéria . Cet   élevage  avait    l’encaste  Pedro   DOMEC , Isaia   Tulio   Vasquez    ( origine   Pédrajas ) .En  1990   on voulut    «  rafraîchir »    avec du   sang  Marquis  de  Domecq, on    est loin   des  résultats  escomptés  et  la ganadéria  a   perdu  de son prestige  .En   2000, arrive   à la ganadéria     de  la  Mirandilla  , Patrice   Torrito, Il  veut    revenir    vers  le   Pédrejas du  côté interne et  du  côté externe  du Tulio   Vasquez   et Yerbebuena   .

 

Les   toros  qui  seront  lidiés  dimanche   à  Aignan ( 17 h )

No26 -  Esclavo -  negro  liston   choreado -  bragado – meano- coletero

No  27  -  Granero  - Negro  - bragado   - meano

No  32  - Hermético – Negro

 No 46  Hortezuelo – négro

No  48 – Durno – Negro – Bragado -  Meano

Toro  de  Jean Louis  Darré   ( Camino    de  Santiago )   en remplacement  de l’Albaserrada  qui   s’est   cassé  une  corne  )

 

   PAROLES   DE  MAYORAL 

         Le mayoral    qui  accompagne  les  Albaserrada  est    originaire  du     Gard mais    vit   en  Andalousie   depuis plusieurs   décennies  

Question :   Depuis   quand  êtes –vous  mayoral   à la Mirandilla  et   avec  quel   objectif  êtes  -vous  venu ? 

F. Torito :   Je  suis  arrivé en  2000   avec   l’intention   de redonner   à cette   ganadéria    la  réputation   d’autrefois  (  vous   avez    parlé  du   toro Laborioso gracié  à  Séville )  Il  fallait  apporter  en    dominante  du Tulio   Vasquez, du  Yerbabuena, (  Pédrajas  )  . Les    produits   ne   pourront  être  jugés  que  la prochaine   temporada .La  course   d’Aignan  est faite   avec des  toros  Marquis  de  Domecq   avec  du   Tulio   très  ancien  .

Question :  Vous  avez      signifié     toute  votre    satisfaction  de  venir  vous présenter  en Aignan  .

F.  Torito- Le  marché    français  est très    intéressant , en France  , il y  a  de l’aficion –Nous   sommes   venus   à Vic  en 2001  avec une  corrida  complète   puis avec   un toro  dans   une concours .

Question   : le  cartel   vous plaît –il   ?

F. Torito :  Je  connais  très   bien   les  éléments  du  cartel  , d’ailleurs  je les ai   invités    à  tienter   chez     nous ,  ils  ont   travaillé  avec les  sœurs   des  toros    d’Aignan    .

                         Recueilli   par   Pierre   DUPOUY

 

 

     Novillada    en matinée 

  Dimanche    matin   , 11  h  , novillada non     piquée ; des   novillos   de  Jean Louis    Darré  pour    Adrien Salenc      et   Baptiste    Cissé 

DSCF3450.JPG
LE mayoral: F. Torito
DSCF3458.JPG
Hortezuelo No 46
DSCF3456.JPG
Un groupe du lot d'Albaserrada
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles