Le village est fier de son jeune conseiller départemental

Bandeau Michel Brazzalotto 1bis 090116.jpg

Le maire, lors de ses vœux, félicite Vincent Gouanelle

Samedi 9 janvier, Michel Brazzalotto, maire de Bourrouillan, présente ses vœux à la population du village. Il félicite Vincent Gouanelle, « un jeune d'à peine 30 ans », d'avoir gagné les élections à la suite d'une campagne difficile. Rappelons que Vincent Gouanelle était, avant les élections départementales, 1er adjoint du maire de Bourrouillan.

Mais le maire commence son allocution en faisant référence aux attentats du 13 novembre à Paris : « Ce soir, Bourrouillan s'associe à la peine des proches des victimes ». Il remarque que l'année dernière, à la même époque, il avait déjà fait observer une minute de silence après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hypercacher.

Intercommunjalité et SDCI – Michel Brazzalotto explique que le préfet propose un Schéma départemental de cohérence intercommunale (SDCI) qui prévoit la fusion des trois communautés de communes de Nogaro, de Cazaubon et d'Éauze – Vic-Fezensac. Projet qui est rejeté par la grande majorité des communes concernées. En effet, réunir 75 communes et 28 000 habitants dans des délais très brefs – trois mois – c'est trop précipité. Et le maire plaide pour un projet non-octroyé, mais partant de la base : « C'est à nous d'étudier, d'élaborer et de proposer ! » D'autant plus que « nous ne savons pas de quoi sera fait demain, avec la nouvelle Grande région ». S'agissant de ce projet de SDCI, la CDCI (Commission départementale de cohérence intercommunale) (1) prendra une décision vers la fin de février.

Travaux et associations– Le maire énumère les travaux effectués dans la commune. Notamment, la rénovation de la salle de sport (qui l'attendait depuis 25 ans…), la récupération de l'eau de pluie de ladite salle, la mise en valeur de l'église avec des projecteurs, certains travaux de voirie etc.

Vincent Gouanelle prend la parole – Il loue le dynamisme des associations du village : la société de chasse, le comité des fêtes et aussi les bénévoles qui fleurissent le village (Pierrette, Élodie et Sébastien). Il souhaite que les associations prolifèrent dans tout le canton et souhaite du courage à tous les élus locaux. Pour lui – il l'avait déjà dit à la cérémonie des vœux à Toujouse - la commune est un rouage essentiel de la République, car « c'est l'échelon le plus proche des Français ». Enfin, il souhaite aux Français de vivre dans un pays plus apaisé et plus fraternel.

(1) La CDCI a au minimum 40 membres, elles est composée à 40 % de représentants des communes, à 40 % de représentants des communautés de communes, à 5 % des syndicats mixtes, à 10 % de représentants du conseil départemental et à 5 % du conseil régional.

GOUANELLE Vincent 1 091015 .jpg
Vincent Gouanelle
Michel Brazzalotto 1bis 090116.jpg
Michel Brazzalotto lors de son intervention
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles