Menu

VALENCE SUR BAÏSE Le parcours des décors de noël a été inauguré

DSCF0170.jpg

L'association "Les Motivés" a redonné des couleurs aux vitrines des magasins

Il y avait beaucoup de monde pour l'inauguration de la manifestation de noël initiée par le groupe des Motivés valenciens. Claude Laffargue, au nom de ses complices « Les Motivés », devait en compagnie du maire, Marie-Thérèse Broca-Lannaud et de membres du Conseil Municipal avec de très nombreux valenciens, faire découvrir le parcours proposé lequel a été ponctué de nombreuses haltes commentées. Décors de noël, crèches, scènes de la vie d'autrefois, et pyramide géante mobile traduisaient avec force la volonté de faire revivre le cœur du village.

    Claude Laffargue, au cours du vin d'honneur offert par la municipalité,  après avoir excusé l’absence de Philippe Martin pris par des obligations extérieures, n'oubliait pas de remercier tous ceux qui avaient accompagné les Motivés dans leur démarche. Les commerçants, les entreprises Touja, la Spie, Barrère, les Valenciens Gérard Casquil, Alain Joseph, Georges Lucy qui avaient mis leurs vitrines disponibles, les services municipaux, M. Costes de l'ONF, les nouveaux motivés, l'association Numérisation et Patrimoine, auteur de la vidéo visible sur you tube « noël à Valence-sur-Baïse », et bien sûr le Conseil Municipal soucieux de la bonne vitalité de son village. Claude Laffargue était convaincu « que de nombreux visiteurs sillonneraient les rues de la bastide car le parcours proposé, dévoilé en partie par la vidéo, mérite le détour ».

 Pour résumer l’ambiance proposée, ce dernier rappelait la réflexion d’un enfant «  il y a des crèches partout, partout » et la raison de la qualité de la manifestation en se référant à Monluc qui aurait dit : «  quand on a pour devise, Deo duce, ferro comite (dieu comme compagnon de fer) et pour compagnon mon neveu le seigneur de Léberon, on est invincible ». Ce qui amena Claude Laffargue à paraphraser cette devise à sa manière et en affirmant : « Quand on a pour devise, c’est en osant que l’on obtient, c’est en hésitant que l’on regrette, et pour complices des motivés valenciens, on est capable de mener à terme des projets porteurs pour le village ».

DSCF0175.jpg
DSC_5657_00069.jpg
DSC06491.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles