Liesse à Éauze pour l'inauguration de la Maison Gascogne Armagnac

00 La Maison du vignoble de l'extérieur 1bis 281022 copie.jpg

Une maison commune aux 3 filières: Côtes de Gascogne, Floc et Armagnac

Mercredi 9 novembre, 300 invités ont applaudi l'inauguration de la Maison Gascogne Armagnac à Éauze. Qui a pour rôle d'intensifier le développement de l’œnotourisme et du spiritourisme, d'informer, d'animer et de former. Le coût du projet s'élève à 2,4 millions d'euros (1).

 

Le hall d'entrée

Son bâtiment, sorti de terre il y a peu, loge les états-majors des filières des vins de Côtes de Gascogne, du Floc et de l'Armagnac. États-majors qui sont très satisfaits de ce voisinage, qui leur permet d'échanger leurs idées avec plus de facilité et de construire des projets communs.

   Le panneau consacré au floc

Là est également hébergé l'Office de tourisme Armagnac d'Artagnan dépendant du Pays d'Armagnac. Et l'UARVG (Union des associations pour la restructuration du vignoble gersois).

L'inauguration a été faite par Laurence Lecoustre (sous-préfète de Condom), Carole Delga (présidente de la région Occitanie), Philippe Dupouy (président du Conseil départemental), Michel Gabas, maire d'Éauze (2) en présence de nombreuses personnalités. Au premier rang desquelles Patrick Farbos et Jérôme Delord (3), Jean-Pierre Drieux (4), Vincent Piquemal (5) et Barbara Neto (6).

   Le panneau dédié aux vins Côtes de Gascogne

 

Brève description de l'intérieur

C'est un bâtiment de 1 500m². Le hall d'accueil de la Maison est vaste et clair, tapissé de panneaux illustrés en l'honneur des vins Côtes de Gascogne, du Floc et de l'Armagnac. Au sol, une vaste carte de la Gascogne viticole et, dans le fond, un bar de dégustation, avec, sur le mur, une immense carte des dégustations proposées. Sur la droite, les bureaux et autres locaux. Sur la gauche, une vaste salle de réunion. Pour l'occasion, un chapiteau est accolé à la salle de réunion pour abriter le cocktail final.

   Le panneau consacré à l'Armagnac

 

   Le bar de dégustation

 

Intervention de Carole Delga

   Arrivée de Carole Delga

 

La présidente de l'Occitanie est venue inaugurer la Maison, car l'Occitanie irrigue tous ses territoires et elle-même vient régulièrement dans les bons moments et les mauvais, comme les périodes récentes de gel et de grêle. Elle arrive d'Auch, où, en compagnie de jeunes de l'Institut de formation aux métiers de la santé et du Foyer de jeunes travailleurs, elle a visité le chantier de la Caserne Espagne à Auch, un écoquartier dédié à la santé, au bien-être et à la jeunesse.

   Laurence lecoustre et Carole Delga

 

Elle a vu tout de suite la pertinence du projet de Maison de Gascogne Armagnac pour développer l'attractivité du territoire par l’œnotourisme. 424 000 euros ont été attribués à ce projet par la Région.

2 600 agriculteurs ont été indemnisés pour le gel en 2021, dont 300 rien que dans le Gers (pour 375 000 euros).

L'Occitanie est la 1ère Région en nombre de produits en AOP et IGP et c'est la 1ère Région viticole bio. La présidente souhaite aller plus loin et faire de l'Occitanie la 1ère région agritouristique de France. L'opération est engagée et une expérimentation sera lancée en 2023. De plus, un plan de déploiement des cépages résistants aux principales maladies et à la sécheresse a été lancé, à raison de 200 à 300 000 euros chaque année.

   Patrick Farbos, Carole Delga et Vincent Piquemal

Carole Delga dit qu'elle n'est pas fascinée par les grandes villes, mais plutôt par les hommes et les femmes qui travaillent avec cœur et ne parlent pas beaucoup. Elle conclut : À cœur vaillant, rien d'impossible !

Intervention de Philippe Dupouy

Pour le président du Conseil départemental du Gers, la réalisation de ce projet témoigne de la solidarité des collectivités publiques. Dans les crises successives traversées par la viticulture à cause de la météorologie, le département a abondé les indemnités versées par l'État.

   Patrick Farbos, Carole Delga, Michel Gabas et Philippe Dupouy vont dévoiler la plaque portant le nom de la Maison

 

Grâce à la Charte des énergies renouvelables, le Gers va investir dans ces énergies d'ici 2023. La viticulture comme locomotive de l'économie gersoise.

Intervention de Michel Gabas

Le maire d'Éauze se dit fier de célébrer cette Maison qui, d'un côté domine des vignes et de l'autre, fait face aux Pyrénées. Lorsque les Gascons s'unissent, ils font preuve d'excellence. Il salue l'esprit d'initiative et d'innovation qui a créé la Maison. « La vigne et le vin sont notre force économique : gardez courage, viticulteurs ! »

   La plaque est dévoilée : il manque 2 "A" qui sont tombés et vont être remis en place

Par ailleurs, Barbara Neto, présidente du GAL Leader du pays d'Armagnac, indique que 180 000 euros de fonds LEADER ont été accordés pour la Maison, qui est une belle réalisation.

Intervention de Patrick Farbos

Le président sortant du BNIA explique que la Maison propose une expérience inédite du vignoble et de ses produits phares. Il s'agit d'en faire un site touristique majeur au service de nos territoires, qui sont à l'écart des grands axes de communication, à cheval sur 3 départements (Gers, Landes et Lot-et-Garonne) et 2 Régions (Occitanie et Aquitaine). Mais cette particularité peut devenir une force et un liant entre nos territoires.

   La dénomination correcte présentée sur un écran

 

Intervention de Jean-Pierre Drieux

Pour le président du Syndicat des vins Côtes de Gascogne, « il était temps que notre vignoble se dote d'une telle Maison. » On en parlait depuis plus de 30 ans ! « Aujourd'hui nous sommes heureux qu'elle puisse devenir le symbole de l'ambition qui est la nôtre en matière d' œnotourisme ».

   Devant la carte de la Gascogne viticole

   Intervention de Vincent Piquemal

Le président des Vignerons indépendants de Gascogne et d'Occitanie rappelle que le Conseil départemental a donné – pour l'instant ! - 80 000 euros pour cette opération. Il souligne que sa réalisation n'a pas été un long fleuve tranquille : il y a eu beaucoup de retards, de déboires et de modifications. Mais, finalement, la date de fin des travaux a été respectée à quelques semaines près.

Il cite 4 personnes qui ont beaucoup travaillé à cette opération : Michel Darroussin, Alain Desprats, Olivier Goujon et Éric Gaillard.

L'ambition est de faire de cette Maison un site touristique majeur d'œnotourisme et de spiritourisme.

   Intervention de Laurence Lecoustre

Laurence Lecoustre dit son immense plaisir de voir l'aboutissement de ce projet de Maison, lieu de vie et de bien-être. C'est le symbole d'importants défis à relever, tant économiques qu'écologiques.

L'État prend sa part de l'effort par des exonérations et des aides après les crises traversées par la viticulture. Et le dispositif d'assurance récolte a été modifié au profit des viticulteurs.

Cette Maison va devenir un fleuron du tourisme local.

Enfin, la sous-préfète félicite ceux qui se sont investis dans ce projet.

(1) Détail officiel : total : 2 121 562 euros ; Région : 425 000 euros ; département : 100 000 euros ; commune d'Éauze : 200 000 euros ; Europe : 150 000 euros ; État : 300 000 euros ; autofinancement : 947 250 euros. (2) Et président du Pays d'Armagnac. (3) Président sortant et président entrant du Bureau national interprofessionnel de l'Armagnac). De plus, Patrick Farbos est président du CIFG (Comite Interprofessionnel du Floc de Gascogne) et de l'Association 5 filières Gascogne-Armagnac. (4) Président du Syndicat des vins Côtes de Gascogne et Gers et président de l'UARVG (Union des associations pour la restructuration du vignoble gersois). (5) Président des Vignerons indépendants de Gascogne et d'Occitanie. (6) Présidente du Groupe d'action locale Leader du Pays d'Armagnac.

 

26 Intervention de Carole Delga 1bis 091122.jpg
Intervention de Carole Delga
21 Patrick Farbos Jean-Pierre Rieu 1bis 091122.jpg
Intervention de Patrick Farbos
22 Jean-Pierre Rieu 1bis 091122.jpg
Intervention de Jean-Pierre Drieux
23 Vincent Piquemal et Jean-Pierre Rieu 1bis 091122.jpg
Intervention de Vincent Piquemal
24 Michel Gabas 1bis 091122.jpg
Intervention de Michel Gabas
28 Philippe Dupouy 1bis 091122.jpg
Intervention de Philippe Dupouy
25barbara Neto 1bis 091122.jpg
Intervention de Barbara Neto
27 Laurence lecoustre 1bis 091122.jpg
Intervention de Laurence Lecoustre
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles