Les journées du patrimoine culinaire, l’objectif est atteint

Les organisateurs des trois journées du patrimoine culinaire, pour cette première édition, s’étaient fixé comme objectif   d’atteindre le chiffre de 3 000 visiteurs, voire plus.

Vendredi, samedi, et dimanche,  sans compter les nombreux  visiteurs du marché des producteurs, qui ne sont pas rentrés au village des chefs, le chiffre des 3 000 visiteurs était atteint avec une affluence très importante le samedi après-midi, et une grosse pointe entre 11 heures et le début de l’après-midi du dimanche.

Pour les organisateurs de l’événement c’est une réussite. En principe, pour organiser ce genre de manifestation, il faut une dizaine de mois. L’équipe Cazaubonnaise a réalisé un exploit en mettant seulement quatre mois pour tout bâtir et concrétiser.

Plus de cinquante  producteurs sont venus au marché durant ces trois journées. Samedi et dimanche, le public a bénéficié d’animations musicales, notamment samedi avec André Magnouac  et ses musiciens qui ont offert un bon moment de jazz Nouvelle Orléans, et les bandas cazaubonnaise, Las Murguitas et Las Murgas. Dimanche, ce fut au tour de l’Union musicale de Saint-Justin d’animer le site.

Deux dîners gastronomiques ont été proposés au Casino grâce au partenariat avec Richard Audiffren.

Vendredi soir, c’était le chef David Coulomb qui a révélé  au public son univers culinaire et samedi soir, le public a pu savourer un dîner proposé par les chefs David Coulomb, Sébastien Authier, Benjamin Berges, Yohan Crivellaro, Yan Wouarnery, Noémie Honiat et Quentin Bourdy. Naturellement, une diversité de vins et armagnacs a accompagné ces deux dîners d’exception.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles