La dernière vespérale de la saison 2021

Vespérale 17 août 2R6A8399.jpg

Où l'on découvre qu'un para n'est pas seulement un homme qui tombe du ciel

La saison 2021 des Vespérales de Condom s’est terminée avec un excellent concert.

Angélique Lézin, flûte et piccolo, et Christophe Bouhier, orgue, avaient concocté un programme éclectique, aussi bien dans le temps, allant de Marin Marais à Christophe Bouhier lui-même, que dans l’espace, allant de la France à l’Espagne, en passant par l’Italie et l’Irlande.

Une nouvelle occasion, cette saison, de retrouver Christophe Bouhier qui accompagne la flûtiste Angélique Lézin.

Chaque morceau, dont beaucoup de découvertes pour les mélomanes condomois, a été choisi avec soin et interprété avec talent et enthousiasme.

Certains, tout à fait inattendus, comme la Sonate de Donizetti qu’on imagine plutôt à l’opéra, ou le Souvenir du para, composé par un certain Reichert mort en 1880 - y avait-il déjà des parachutistes avant 1880 ? - ont intrigué les auditeurs.

Pour répondre à la question précédente, le para en question est un oiseau exotique et non un téméraire qui se jette d’un avion.

Une fois de plus, la combinaison orgue-instrument à vent a fonctionné à merveille dans cet édifice imposant à l’acoustique intéressante.

Dans les concerts précédents, avec saxophone ou trompette, ces alliances ont montré leur puissance.

Pourquoi la combinaison orgue-voix humaine ne fonctionne-t-elle pas aussi bien ? Probablement, seul un acousticien pourrait apporter une réponse.

Le tout a été reçu par le public avec enthousiasme et reconnaissance.

Le plaisir transparaît sur le visage de l'artiste : satisfaction pour son interprétation, mais surtout pour avoir enchanté ses auditeurs.

Ils peuvent ainsi attendre patiemment l’été prochain et les prochaines Vespérales pour de nouveaux plaisirs musicaux dans la cathédrale de Condom.

Mais avant celles-ci, l'association des Amis de l'Orgue de Condom offrira au public un concert d'automne.

Le dimanche 17 octobre, à 16 h, l'Ensemble de Cuivres de l’Orchestre du Capitole de Toulouse se produira accompagné par Emmanuel Pélaprat à l'orgue.

Le Journal du Gers remercie à nouveau Renée Le Roux pour sa contribution à l'écriture de ce compte rendu.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles