Menu

Conseil Départemental d’Analyse et de Vigilance COVID-19. N°4

Image2.png

Carole Delga en invitée

A l’occasion du 4e Conseil Départemental d’Analyse et de Vigilance Covid-19, réuni ce mercredi 2 décembre, à Auch et en visioconférence, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Philippe Martin, président du Conseil départemental du Gers, ont annoncé la collaboration renforcée des deux collectivités pour déployer de nouvelles opérations de dépistage Covid-19 dans le département.

"Depuis le début de cette crise sanitaire, Région et Département du Gers travaillent main dans la main pour la santé et la sécurité des gersois. Comme pour la fourniture de masques aux habitants et aux personnels soignants lors du premier confinement, cette collaboration est de nouveau à l’œuvre aujourd’hui pour faciliter l’accès aux tests et lutter contre la propagation du virus. Grâce à Proxitest, mis en place avec le concours de l’Agence Régionale de Santé, nous apportons des solutions de proximité pour la protection de chacune et de chacun, en accord avec les mairies des communes visitées. Et grâce aux équipes de la Croix-Rouge française mobilisées sur le terrain, nous proposons un dispositif simple et adapté avec des résultats rapides en une trentaine de minutes.

L’accès aux tests et une communication rapide des résultats sont un maillon essentiel pour détecter et donc réduire la propagation du virus sur le territoire. Si les métropoles et les grandes villes peuvent bénéficier de nombreux points de dépistage (laboratoire de biologie médicale, drive et autres lieux de prélèvements), une grande partie du territoire reculée n’a pas accès à ces tests. Pour pallier cette inégalité, la Région a impulsé, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé Occitanie et la Croix-Rouge française, cette opération régionale afin de rendre le dépistage COVID-19 accessible à toutes les zones rurales isolées en Occitanie et aux populations exclues ou précaires qui sont bien souvent éloignées des messages de prévention." Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Vous voulez voir ou revoir l'intervention de Carole Delga lors de la séance de ce mercredi : https://youtu.be/qx2RhykwXNg

Le Conseil Départemental du Gers permet une véritable complémentarité grâce à son dispositif de bus-test itinérant. Pendant que la Région s’installe à Aignan, le Conseil Départemental du Gers sillonnera les communes alentours où les capacités de test sont très faibles.

Ce dispositif départemental est le fruit d’un partenariat réunissant plusieurs acteurs gersois : le GIP Gers Solidaire  qui met à disposition son bus de Services Publics itinérant, un jeune de la réserve civique du Département qui assure l’accueil et l’enregistrement administratif des testés, le SDIS  fournit du matériel de protection, le laboratoire SYNLAB  procure les écouvillons, et l’ordre des infirmiers propose des infirmières libérales pour faire les tests qui sont analysés par le GIP Public Labos.

La situation gersoise présentée par Jean-Michel Blay directeur de l'ARS 32

À retenir :

Le CDAV 32 du 2 décembre 2020 a validé la création de fiches pour répondre à un certain nombre de questions sur le dépistage. Les dépliants seront distribués, dès ce jeudi, lors de la campagne de tests du bus itinérant. Il préconise aussi de demander à tous les testés de télécharger l'application Anticovid  (voir ci-dessous).

La prochaine réunion du CDVA 32 aura lieu le mercredi 9 décembre et abordera la question économique avec comme invités Jean-René Cazeneuve, député du Gers, et Jean-Claude Fernandez, directeur départemental des finances publiques du Gers.

Pour être informé, n'hésitez pas à retrouver toutes les informations nécessaires sur le site du conseil départemental 

https://www.gers.fr/lettres-hebdo-du-cdavgers/la-lettre-hebdo-du-cdavgers-mercredi-02-decembre

Rappelez-vous, nous sommes toujours confinés, respectez les gestes barrière et téléchargez l'application anticovid.

Face à l’épidémie, nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition. Casser les chaînes de transmission de la COVID-19 est plus que jamais indispensable.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid, lancée par le Gouvernement le 22 octobre 2020, vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

En cela, TousAntiCovid complète l’arsenal des mesures barrières déjà existantes face à la COVID-19. Son usage s’avère particulièrement utile dans des lieux ou la concentration de personnes rend le respect de la distanciation sociale difficile à mettre en œuvre.

 

 

Capture.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles